[Cour du Cauchemar] Le Cercle d'Esprime

Pour les compagnies, les factions, les guildes...

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

[Cour du Cauchemar] Le Cercle d'Esprime

Messagepar Cypries » 01 Septembre 2015, 01:02

(Il s'agit d'une Cour de PNJ servant régulièrement de décor interactif pour des quêtes et des PJ.)

________________________________________________________
Principes et fonctionnement du Cercle

Alignement moyen : Loyal Mauvais

Devise : "Par l'Honneur, la Gloire"

Sceau, Blason : un cercle traversé d'une flèche ascendante.
Image

Couleurs : rouge et or.

Inspiration de leur nom : Le Cercle tel un cercle d'escrime, tourné vers l'amélioration de chacun. Epine, Esprit, Primer, Escrime... Esprime.

Valeurs : Le Cercle d'Esprime est une Cour très ancienne qui reste peu nombreuse, par élitisme dans son recrutement et ses possibilités de monter en grade. Ils déplacent leurs terres à récurrence de quelques années, pour suivre les évènements majeurs de la Tyrie ou au contraire se soustraire au risque d'un assaut d'ampleur de la part des Protecteurs, confrontation qu'ils sont assez rationnels pour ne pas rechercher, au contraire. Très rigoureux et perfectionnistes, ils accordent une importance vitale à l'honneur, à la grandeur du Cauchemar et à une vision déformée et cruelle de la chevalerie, peaufinant à l'excès leurs manières de cour, la sévérité de leur hiérarchie, la noblesse et le soin esthétique de leur mode de vie. Ils considèrent le duel comme solution reine pour résoudre les différends. En privé, derrière les portes closes, qui sait cependant jusqu'où les pulsions du Cauchemar prennent leur dû dans la décadence. Extrêmement racistes, ils considèrent la race sylvarie comme suprême et nourrissent une haine particulière à l'égard des Asuras, pour lesquels le génocide leur paraît la seule réponse. La fidélité et le volontariat revêtent chez eux une place si fondamentale que peu d'informations internes ne filtrent vers l'extérieur : c'est à se demander s'il a déjà pu y avoir un traître pour déserter leurs rangs.

Structure sociale : En binômes. Un schéma de Chevalier-Fleuret, un meneur et un subalterne, décliné selon tous les possibles de l'imagination : du maître sadique au subalterne secrètement décideur, du duo similaire au duo complémentaire, du couple aux relations mentor-élève. Le Chevalier a devoir de protection envers son Fleuret, le Fleuret a devoir d'obéissance envers son Chevalier.
Seule la Dame de Fer est accompagnée de deux Fleurets.

Actuellement : Le Cercle serait situé à Brisban, dans une combe entre deux montagnes ; la Cour s'intéresse visiblement de près à la menace draconique... Mais aussi à ce qui se trame à Thaumacore, base de l'Enqueste dédiée notamment à la recherche sur la croissance végétale.


Lorsque l'on fréquente certains milieux, particulièrement ceux humains un peu huppés et un brin déviants, ou même des réseaux sociaux ou commerciaux liés aux Cours du Cauchemar - impliquant évidemment que l'on est soi-même membre du Cauchemar - il n'est pas très difficile d'entendre parler du Cercle d'Esprime. Qu'il soit raillé par les canailles, ou admiré par les visionnaires, la Cour, restreinte en effectifs de par son élitisme, mais ancienne et solide, n'est pas inconnue. Des opposants Rêveurs bien informés en connaissent probablement aussi quelques informations.

________________________________________________________
Composition du Cercle

La composition du Cercle est ici résumée, des plus gradés et importants, aux moins notables.

Il existe quatre grandes castes sous les ordres du meneur :
- Le Haut-Cercle
- Le Cercle
- Les Courtisans
- Les serviteurs

Par convention de convenances, les titres sont toujours listés, pour chaque individu, du plus récent et important, au plus ancien. C'est ainsi qu'un Sénéchal présentera un invité de marque, par exemple, dont le "pedigree" est équivalent à la longueur et la qualité de la liste. Les titres très anciens et peu notables par rapport aux actuels sont souvent omis, tombés en désuétude. Il est attendu de désigner chacun, en conversation directe, par son titre actuel. Plus la différence de rang avec l'interlocuteur est élevée, et plus il faut soigner son comportement : saluer d'un genou à terre ou en s'inclinant, éviter de regarder dans les yeux... Les plus hauts gradés peuvent apprécier être désignés pompeusement par une troisième personne du singulier lorsque l'on s'adresse à eux, par exemple la Dame de Fer ou le Seigneur Noblesève. Exemple : "Sa Seigneurie souhaiterait-elle..."

La population est exclusivement sylvarie et exclusivement du Cauchemar. Sont d'autant mieux perçus ceux s'étant "Réveillés" volontairement, non forcés, non brisés. Il est à noter que le nom réel des individu est caché à tout prix, pour éviter d'être ciblé de magies anciennes et dangereuses qui requièrent de savoir nommer. Tout fonctionne donc par pseudonymes et par titres plus ou moins imagés, à la fois pour se protéger d'ennemis ou de rivaux plus qu'éventuels, et pour soigner les apparences avec une dose pertinente d'esbroufe.

La Dame de Fer, Grand Maître d'Armes du Cercle d'Esprime. Le reste la concernant est peu connu côté Rêveur.
-- Deux Fleurets inconnus.

Le Haut-Cercle
Le conseil décisionnel de la Dame de Fer, composé de trois Seigneurs :

Le Seigneur Iredalgo, Maître d'Armes du Haut-Cercle, dit "le Fléau de l'Enqueste", un gigantesque Sylvari à carrure de Norn.
Spoiler : Son apparence est connue côté Enqueste et côté Protecteurs de Brisban :
Image

-- Son Fleuret, inconnu.

Le Seigneur Noblesève, Maître d'Armes du Haut-Cercle, une splendide Sylvari plantureuse, Nécromante spécialisée en magie de vie et son contraire, de dégénérescence. [Portrait]
-- Son Fleuret, inconnu pour l'instant.

Un Maître d'Armes inconnu.
-- Son Fleuret, inconnu.


Les noms de la Dame de Fer et de ses trois Seigneurs sont possiblement connus en externe à leur Cour, à demi teintés de légendes.


Le Cercle

Composé de binômes, des Courtisans méritants désignés par "Chevaliers" accompagnés de leurs Fleurets respectifs.
Inconnus côté Rêveurs, pour ce que l'on en sait.


Les Courtisans

Les "civils". Probablement des guetteurs, des guérisseurs, des artisans... Tout ce qui fait fonctionner une cité.


Les serviteurs

Ou peut-être des prisonniers, ou qui sait ? Caste inconnue, même de nom, côté Rêveur, bien qu'il soit cohérent d'imaginer que l'échelon tout en bas de la hiérarchie existe.

Revenir vers « Groupes de personnages »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité