HRP : fin de la quête pour sauver Cypries

Archives des quêtes et animations jouées entre novembre 2015 et février 2016.

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

HRP : fin de la quête pour sauver Cypries

Messagepar Cypries » 06 Février 2016, 13:56

Nous avons donc fini mardi à minuit !

Au delà du bilan RP très visiblement négatif, les personnages ont quand même réussi à retrouver Cypries et s'en tirent, pour les survivants, en situation de "dernier degré de victoire".

---

HRP, à l'évidence, je suis extrêmement déçue de l'incapacité à jouer en groupe. Plus aucun des présents ne pouvait se considérer comme débutant sur ce point, et pourtant...
Une quête, organisée par un MJ, pour un collectif, est censée vous mettre suffisamment dans la difficulté pour resserrer les rangs spontanément --> spontanément ça veut dire que c'est à vous de faire jouer cette spontanéité à vos personnages.
Je n'aurais pas pu vous mettre plus que ça dans la difficulté. On finit quand même la quête avec un mort, un disparu à Mordremoth, trois Rêveurs passés à Mordremoth temporairement, et deux disparus tout court, dissociés du groupe à 15 minutes à peine de l'horaire annoncé comme fin de la toute dernière séance de la quête et sans le moindre jeu de groupe (non, ce n'était pas une attitude responsable en tant que joueurs).

J'avais en tête, jusqu'à hier, de rédiger un tuto "jouer en groupe", expliquant ce qu'est réellement un alignement "chaotique" (qui n'équivaut pas à un comportement d'isolation, ni de décisions chaotiques dans le sens d'originalité jusqu'à la déraison), donnant des indices pour rester attentif aux autres, mais au final, je me suis demandée si la raison n'était tout simplement pas la non-envie de jouer ensemble ? Un écrit HRP peut-il vraiment résoudre ça ?
Jouer en groupe, en tous cas, ne consiste pas en juxtapposant vos bulles personnelles, mais en les fusionnant. Pour vous apporter juste une conclusion crue, dont j'ai beaucoup trop souffert : la cohérence de vos personnages, et même la cohérence de vos failles, sont des priorités inférieures à celle de l'effort de jouer ensemble, l'effort de constituer un groupe, et d'y jouer vos individualités dedans. Un "groupe" ce n'est pas juste un MJ qui arrange la narration pour mettre les personnages ensemble à même endroit et au même lieu avec un même objectif de fond et qui doit se démerder pour les faire rester ensemble contre leurs mauvaises volontés ; un groupe, ce sont les personnages de joueurs qui font en sorte de construire ensemble une entité soudée, nuancée de diversité soit, mais pas une structure éclatée. Et vos trames persos hors-trame de quête peuvent toujours attendre d'être jouées en sessions non-meujeutées. D'abord vous vous intégrez au groupe, d'abord vous vous y rendez utile, et ensuite vous pouvez y créer des sursauts narratifs (sinon pourquoi le groupe vous garderait, concrètement ?)

Et la base pour s'intégrer dans un groupe c'est de savoir faire connaissance et communiquer, pour développer des liens. Même un alignement mauvais ou chaotique, ou un personnage "connard" doit en être capable, ou alors ne pas espérer participer à des quêtes de groupe ou même des events collectifs.

Je ne pouvais pas plus vous rappeler dans la narration de parler ensemble, je ne pouvais pas plus que ça a été fait prendre des heures meujeutées pour vous regarder faire du RP de campement là où je vous avais dit à la fin de plusieurs sessions "vous êtes en situation de RP de camp, vous pouvez jouer entre vous d'ici la prochaine session". Personne n'a cherché à le faire. Les conclusions sont tout simplement évidentes à ce stade.

---

Je suis par contre très satisfaite d'à peu près tout le reste.
La ponctualité a commencé difficilement mais a vraiment évolué.
Les idées et la perspicacité RP étaient bonnes, vous étiez aptes à suivre une trame qui, scénaristiquement et psychologiquement, allait très loin et posait volontairement des questions très poussées, sans bonne réponse évidente.
Le fait d'assumer les risques du RP était bon et je n'ai repéré aucune anomalie dans les rolls laissant penser qu'il y aurait eu triche sur les rolls.
Et les efforts d'intégration très actifs (et souvent remerciés de vents RP hélas) de nos deux externes Lyze et Entira qui n'ont jamais lâché prise pour entrer dans la trame même sans feuilles ni onirisme.


Cette quête était censée être une apothéose entre joueurs préparés par les plus "petites" quêtes. Ce fut en tous cas une belle et grande histoire. Et c'était donc la dernière quête que je gérais pour la [Sylv]. Merci pour vos participations (sincèrement, malgré l'amertume ; j'ai aimé joué avec vous, pour ma part).

Revenir vers « Campagne Mordrem : Au front »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité