La fin du front

Archives des quêtes et animations jouées entre novembre 2015 et février 2016.

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

La fin du front

Messagepar Cypries » 04 Février 2016, 16:12

Mordremoth est tombé.

Les détails de sa défaite sont loin d'être largement connus, encore moins instantanément. Des rumeurs parlent d'un assaut suicidaire mais décisif impliquant tous les survivants du Pacte. D'autres évoquent une expédition d'une petite équipe de forces spéciales. D'autres encore préfèrent croire qu'il a trouvé moyen de faire Silence et n'attend que son heure pour réapparaître. Parmi toutes les rumeurs plus invraisemblables encore. Le retour de Melandru domptant la créature pour rééquilibrer la nature. Ou de piège d'énergie toxique prévu dans la mythique Rata Novus, dont le Dragon se serait gavé jusqu'à faire céder son métabolisme. Ou encore que Mordremoth était en fait un Dragon-fille et qu'elle serait allée retrouver le Dragon-garçon des profondeurs, mais ces relectures grivoises et humoristiques de la situation ne comptent pas parmi les plus largement partagées...

Toujours est-il que la pression terrible de son Appel draconique ne se fait plus ressentir dans la Jungle de Maguuma.

Mais tout le monde sort marqué par cette période.

Se pose néanmoins la question de la suite. Zhaïtan défait, la nature insulaire d'Orr a limité la dispersion des revenants restants - limité, mais sans l'empêcher complètement, en témoignent les côtes tyriennes toujours régulièrement soumises à leurs attaques.
Cette fois, c'est un pan du continent qui se retrouve peuplé de survivants mordrems, aux consciences généralement bien plus développées et bien plus individualisées que côté morts-vivants. Il ne semble pour l'instant pas y avoir de réaction généralisée, la tête pensante de la ruche étant tombée, aussi trouve-t-on aux confins de Maguuma tant des sbires continuant de défendre les régions des "envahisseurs", tant d'autres devenus fous et violents, tant d'autres cherchant à faire revenir Mordremoth, tant d'autres retrouvant ou développant des bribes de leurs personnalités...

Et le désert n'a jamais arrêté leurs déplacements, aussi est-il fort probable que l'hémorragie mordrem ne fasse que commencer. Face à cette diaspora d'un nouveau genre, nulle autorité ne s'exprime pour l'instant sur le traitement systématique à leur réserver : chacun se trouve livré à juger au cas par cas, et pour ceux partis loin au front, il faut coupler cela avec les tentatives, d'enfin, partir, rentrer, retrouver la paix, ou, du moins, un semblant.

Revenir vers « Campagne Mordrem : Au front »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité