Page 7 du numéro de la fin Scion.

Les multiples publications du journal sylvari ô combien sérieux.

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Falcon
Officier
Messages : 1735

Page 7 du numéro de la fin Scion.

Messagepar Falcon » 27 Août 2015, 21:17

Distribuée comme toujours avec amour au coeur du Bosquet et dans les villages environnants, la Feuille de Chou continue de faire soupirer, sourire et fulminer son prochain.

Mes chères et tendres petits cerises ! Qu'avons-nous en cette fin d'été torride à nous mettre sous la dent ? Quelles nouveautés incroyables aura pu vous pêcher votre humble collectrice d'informations ? Croustillantes révélations, enquête sur certains comportements, analyse minutieuse des volutes oniriques des plus beaux enfants de Mère, soyez assuré que vous ne manquerez rien !

Eclair info : Non, Thelawiel et Villays, les ténèbres et les lumières nécromantes n'étaient qu'un leurre !

Vous avez bien lu ! Qui ne s'était pas laissé avoir par leur petit jeu de gentillet élève suivant son mentor ? Quoi qu'il ait pu se passer, tout s'est détruit le soir où le blanc Villays est rentré au Bosquet, littéralement et douloureusement broyé. Cruellement blessé, il tenait pourtant tant à faire acte de présence au cours de l'intrigant (mais non moins dénué de charme) Paack (Asura, peau grise, grandes oreilles et marques noires sur la peau, réside au Bosquet NdR), et n'a pu manquer d'attirer l'attention du si serviable Protecteur aux feuilles roses.

Et oui. Tous deux apprentis de mentors parfois distants et peu démonstratifs de leurs sentiments, il semblerait que Falcon comme Villays aient goûté au coup de foudre sous les feux d'artifice flamboyants de Paack.

Mais vous, petites cerises curieuses, voulez bien plus que de simples regards en coin et des gestes doux dans les feuilles du blessé, pour croire à cette nouvelle idylle. Et j'ai de quoi vous satisfaire. Bien peu de temps après, voilà que nous retrouvons nos deux tourtereaux au pied de la cosse de l'Aube, près d'une mare. C'est là qu'ils s'échangèrent leur premier, et si romantique baiser. Le lumineux blessé attrapant la main de son amant pour l'attirer contre lui, et presser sensuellement ses lèvres contre celles du cerisier. Le trouble les rattrape, et bien qu'ils tentent de maquiller la vérité à leurs frères, je peux vous dire, moi, comment Falcon est allé chercher un magnifique plateau de thé, nectar, gâteaux et autres douceurs, comment il a tiré la civière de Villays entre de larges feuilles pour les camoufler aux yeux du monde et ... et le reste se sera fait tout seul, chers amis.

Qui sait comment réagira le colérique Zack, réputé pour être à présent l'amant secret de Falcon ? Quant à Thelawiel, elle se console déjà avec un autre splendide Sylvari, mais nous en parleront plus tard ...

Le couple de l'été : Kas Khou et Beoir !

Avez-vous déjà remarqué l'affinité toute particulière de la voyante Sylvari acrobate aux formes qui font se retourner sur son passage plus d'un pour le Refuge des Constellation ? Addiction à l'alcool, murmurent les mauvaises langues qui ne notent pas les petits regards en coin de Kas pour attirer l'attention de celui pour qui elle est là ...

Hé oui, quand nous voyageons ou sommes pressés, l'auberge est un bon lieu de passage, de rendez-vous, ou de restauration. Mais nous en oublions presque que notre serviteur est un véritable Sylvari, à la musculature travaillée à force de soulever des courges de nectar, et aux couleurs attirantes.

Malheureusement, malgré les approches répétées de notre soeur, le beau tavernier ne semble pas lui avoir encore témoigné l'attention que nous réservons à celles et ceux qui entrent dans nos coeurs.

Le surnom craquant : Baie d'Omnon.

Nom féminin, faisant référence au fruit délicieux et précieux poussant en Orr, pouvant être entendue de la bouche d'un tout jeune Magistrat du Prieuré en habit de fonction ou tenue d'apparat, caractérisant uniquement une Sylvari à l'écorce sombre, répondant au nom de Thelawiel.

Je vous avais bien dit que nous en reparlerions ! Mânfael et Thelawiel, une si belle histoire qui débute dans les noces et les salles de bal du Promontoire Divin. La belle au bras de son cavalier, ils auront voyagé, ensemble, ces derniers temps. Les surnoms qu'ils se lancent sont sans cesse de plus en plus affectueux. Et ils ne se quittent plus d'une semelle ... à quand le premier baiser ?


C'est ainsi que se termine cet article des potins de Cerise Flamboyantes ! Chères lectrices et chers lecteurs, vous qui nous êtes toujours aussi fidèle, je vous donne rendez-vous dans le prochain numéro, et laisse la plume à ma collègue Liuaith pour quelques nouvelles en provenance de l'Arche du Lion.
Soyez l'onguent sur les plaies de ce monde.

Revenir vers « La Feuille de Chou »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité