[Feuille de chou] Amours et guerre

Les multiples publications du journal sylvari ô combien sérieux.

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Aramelys
Messages : 101

[Feuille de chou] Amours et guerre

Messagepar Aramelys » 11 Juillet 2015, 18:47

Coucou mes petites cerises. C’est moi, votre cerise flamboyante, l’éternelle et insatiable éclaireuse de vos amours refoulés. Vous me pensiez perdue dans les méandres de la guerre mais que nenni ! Au front se dévoilent les cœurs les plus épris, les amours les plus fous, les passions les plus tendres. Et voici pour vous les histoires haletantes qui se sont dévoilées au cœur de cette terrible bataille... révélant des instants passionnels des plus primaires.


Tout d’abord, c’est à l’abri de la tempête, sous les branches protectrices du bosquet que notre chère et sombre nécromancienne se réfugie après la bataille pour retrouver les bras virils et forts du somptueusement musclé Esrikiel. Et oui, notre tendre et stoïque Thelawiel délaisse ses cadavres adorés pour trouver l’accalmie auprès de son beau bleu qui, n’y va pas de main morte pour la séduire. Et cette dernière ne reste pas insensible aux efforts déployés par le grand protecteur qui n’hésite pas à lui susurrer des mots doux, à la combler de compliments, sans compter les nombreux baisers (mêmes plus volés mais bels et biens partagés !) qu’il ne s’embête plus à dissimuler.

Jeunes célibataires, le cœur de l’impassible Thelawiel n’est donc plus à prendre. Mais un jeune et fin Sylvari blanc, protégé par le puissant Esrikiel, serait en revanche un nouveau parti intéressant si vous parvenez à vaincre sa timidité apparente.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aventurons nous maintenant dans les dédales de la guerre. C’est sur le champ de bataille que les passions restent les plus vives. Et c’est bel et bien notre petite et tendre rose qui y fera encore des ravages. Et oui, moi Cerise flamboyante ai des yeux partout ! Et JE n’ai certainement pas manqué de remarquer le sauvetage de la petite Aramelys par un fort charmant protecteur de l’unité des Bouleaux. Acculée par des tirs provenant des hauteurs, la fragile brindille a été soulevée telle une princesse et mise à l’abri par le beau soldat, qui ne s’est ensuite pas privé de lui faire du charme, auquel la tendre rose n’a pas semblé indifférente. Transcendée par la vive passion liée à la peur environnante, la belle ne s’est d’ailleurs pas privée de remercier son sauveur pas un tendre baiser.

Le bel Uileag aurait-il a redouté de ce terrible adversaire ? Personne n’est à l’abri de la guerre et des passions qu’elle déchaîne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mes amis, vous tous qui souffrez de la disparition de la petite bleue et qui craignez pour sa vie, écoutez donc à son sujet le secret que J'AI découvert et que JE vais vous dévoiler. Et oui, cette pauvre herbe folle de Valtamerie n’est peut être pas si innocente et perdue que l’on veut bien croire. N’aurait-elle pas volontairement fugué afin de retrouver un amour interdit ? « Comment » devez vous vous dire ? Mais oui, ne vous vous souvenez vous donc pas de cette sombre Sylvarie aux yeux rouges et au désir obsessionnel de posséder la jolie bleue ? Une Sylvarie sombrée au cauchemar et graciée, venue pour reprendre le cœur de la (pas si innocente) Valtamerie. Car oui mes amis ! Oui ! Votre petite bleue adorée a bien vécu une folle histoire passionnelle avec cette cauchemardeuse, et son cœur est encore peut être à l’heure actuelle sous son emprise. Sa disparition ne serait-elle donc pas une simple mise en scène destinée à dissimuler son pêché ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En parlant de pêché, d’amours interdits et de notre chère herbe sauvage, c’est également lors de sa recherche que les désirs les plus primaires se sont révélés au sein du groupe de secours. JE sais de source sûre que la belle et séduisante Eulüenn a usé de ses charmes sensoriels pour convaincre le capitaine Mazrat d’apporter tous secours nécessaires au sauvetage de Valtamerie. Et ses pollens érotisants n’ont pas manqué de toucher les cœurs de plusieurs des compagnons de troupe. Notamment la forte et inflexible Hécalia, malgré sa froideur apparente, a visiblement succombé au charme foudroyant de la sublime Eulüenn, se laissant aller à des pensées des plus intimes. Et ses images érotiques, que notre guerrière n’a su contenir, ne concernaient pas seulement l’aphrodisiaque Sylvarie mais bien également cette si chère Valtamerie.
Hécalia aurait-elle donc dévoué son cœur à la petite bleue ? Ou dissimulerait-elle un simple penchant pervers ? Ne détournez en tout cas plus vos regards de la grande branche, elle pourrait bien se révéler être la parfaite amante.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ah mes amis, toutes ces passions me mettent en émois. Les déboires de la guerre se révèlent bien plus complexes en sentiments qu’ils n’y paraissent. Mais moi, votre chère Cerise flamboyante, serait là pour vous conter la suite de ses aventures.

Revenir vers « La Feuille de Chou »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité