Correspondances Col Aride - Bosquet

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Cappaeriel
Messages : 1338

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Cappaeriel » 21 Juillet 2014, 12:21

L'expédition partie hier, composée de Gaellym, Jerynd, Hanaraka, Thelawiel, Illùvahtar, Urgamor et Cappaeriel, n'est pas encore revenue. Possible, vu la distance à parcourir (objectif oasis) qu'ils aient encore dû bivouaquer sur place sans avoir eu l'occasion de nous prévenir. Mordhil, Elirth et moi sommes encore à Brouille-Racine.
Tya
Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Cypries » 21 Juillet 2014, 14:31

Au groupe au Col Aride,

j'espère que tout va bien de votre côté. Quelques nouvelles fraîches du reste de la Tyrie.

Le Prieuré confirme que les ronces sont attirées par les concentrations magiques. Elles semblent capables d'absorber comme des éponges même la magie d'un enchantement sur un objet. On est beaucoup à craindre de plus en plus pour Mère, vu tous les experts en arcane qui ont déjà signalé dans le passé à quel point le Bosquet est un lieu surchargé de magie.

Côté racisme, ça empire salement. Les Protecteurs ne peuvent au mieux qu'enregistrer toutes les plaintes maintenant qualifiées de "mineures" d'insultes et de comportements méprisants à l'égard des nôtres. Les Veilleurs non-Sylvaris aident comme intermédiaires, parfois ça aide que ce soit un Humain qui prenne la parole, par exemple... Mais même en se coordonnant entre Pacte et Protecteurs, on n'a aucun moyen d'anticiper tous les lynchages.

Une Cour des Cauchemars semble de plus vouloir profiter de cette situation trouble pour s'en prendre aux Rêveurs et à Mère de manière perfide. Je ne peux en dire plus par courrier, par crainte que cet oiseau-messager soit abattu.

Eulùenn a demandé à être placée sur la liste des remplaçants pour ceux du groupe au Col Aride qui voudraient rentrer. Je lui ai dit que je le ferai, donc voilà, vous êtes au courant. Néanmoins, Frère, je ne suis pas certain de sa stabilité émotionnelle actuelle, et elle peine à se laisser soutenir même par ses proches comme Falcon - qui est d'ailleurs bien rentré au Bosquet et s'est placé volontairement comme lien actif entre le Pacte et le reste des Protecteurs dont Naira, dans toutes les affaires d'anti-terrorisme.
Gaellym, si tu pouvais prendre une ou deux initiatives responsables et respectueuses pour aider Eulùenn à se débloquer de son état, ça pourrait être pas mal. Les déboires sentimentaux n'ont pas à être laissés prendre le pas sur le Devoir, même quand ce sont "juste" des conséquences de ses actes et de ses paroles sur d'autres gens que soi-même, ça doit s'assumer proprement. J'ai juste pas le temps de gérer des situations de déboires sentimentaux façon "adolescents humains" en plus des affaires sérieuses, et puis c'est vos oignons, quoi.

On a sinon de la chance, les plus petites enclaves comme le Val de la Douleur ou Bercebruyère semblent demeurer recluses, même si je crains des manœuvres discrètes de leur part.

A bientôt pour un nouveau mini-journal d'information.

Portez-vous tous bien et continuez sur la voie de la prudence,

Cypries
Avatar de l’utilisateur
Jerynd
Officier
Messages : 555

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Jerynd » 22 Juillet 2014, 04:49

Rapport du septième jour, dimanche, 20ème jour de la saison du Scion, 1327 AE

Nous sommes donc partit au matin du camps de Brouille Racine. Gaellym, Hanaraka, Thelawiel, Illùvahtar, Urgamor, Cappaeriel et moi même.
La traversée s'est fait sans encombre et nous avons retrouvés nos échelles de cordes installés deux jours avant ce qui a grandement facilité notre progression.

Nous sommes donc repassés par le camps centaure et rien de notable n'était à y noter.

Nous avons donc suivit les indications menant à l'oasis et après avoir traversé un étroit canyon nous y sommes parvenu.

L'endroit est luxuriant et offre un contraste saisissant avec les alentour arides.
Un cours d'eau coulait mais malgré les conditions idéales aucun animaux n'étaient en vue.
Nous avons poursuivit nos observations et au pied d'une cascade nous avons retrouvé deux Asuras d'une compagnie de Pacificateur du Capitaine Illkham que j'avais déjà rencontré.
Visiblement leur groupe avait été séparé suite à une retraite contre une troupe de l'Enqueste. Ils allaient bien. On leur a indiquer n'avoir croisé personne et avons du nous séparer pour continuer notre route.

Nous avons ensuite découvert un moa rose, très faible et décrépit.
Après une rapide analyse magique Hanaraka et Thewiel ont découvert qu'une chose aspirait sa force vitale, il a fini par tomber mort.
Après l'avoir doucement, nous y avons découvert une plante parasite.
Puis après une observation plus minutieuse de l'eau j'ai découvert que des dizaines de petites lianes remontaient le courant. Suffisamment petites pour être ingérés. Tout les animaux vu ensuite manifestaient les même symptômes que le moa.

Depuis la berge nous avons donc remonté le courant et avons découvert en amont de la source, une créature végétale flottante dans les airs, vomissant ses petites lianes qui corrompait toute l'oasis. De l'autre côté du petit défilé nous avons vu Illkham et un de ses hommes manifestement bloqué par la créature également.

Le Capitaine ordonna de nous tenir prêt, la créature ne nous ayant pas repéré nous avons pu la prendre par surprise.
Elle s'est ensuite déployée, de grande taille, volant au dessus du sol.
Elle a été abattu non sans avoir eu le temps de vomir une espèce d'acide qui a blessé Urgamor et fait fondre une partie de l'armure de cuir de Cappariel.
Nous avons ensuite purifié la zone, en brûlant, Thelawiel et moi, les corps des animaux infectés.

Nous avons quitté Illkham et son homme, puis la zone et nous sommes installé plus loin en hauteur pour que nos blessés reprennent un peu de repos.
Nous avons succédés les gardes, prêts à partir à tout moment.
Mais ce n'est qu'au matin quand Gaellym est venu me réveillé pour mon tour de garde que nous avons entendu un bruissement très loin semblable à celui de la créature de la veille.
Nous sommes ensuite rentrés sans encombre à Brouille-Racine.

Jerynd.
- Rozo : Jerynd (Homme des bois), Zaézoum (héroïne de shonen), Yajji (Cadette de la famille Adams), Yllyomyn (Amateur d'expériences), Lycyndel (Mieux que Peter et Steven)
Avatar de l’utilisateur
Cappaeriel
Messages : 1338

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Cappaeriel » 22 Juillet 2014, 23:15

Rapport du neuvième jour, mardi, 22ème jour de la saison du Scion, 1327 AE

En raison de ses blessures et sa fatigue, Urgamor est relevé et remplacé par Pum, qui s'était précédemment portée volontaire. Urgamor est bien rentré au Bosquet et Pum à Brouille-Racine. Un surplus de provisions sèches et "longue durée" ont également été ramenées.
L'objectif des jours à venir, outre la poursuite du "plan" de Scarlet vers ces mystérieuses marques et l'enquête sur la présence de ces créatures végétales corrompue, sera le déplacement du camp de base depuis Brouille-Racine jusqu'au campement centaure.
Brouille-Racine demeurera une base de repli où resteront des stocks de provisions et du matériel. En échange de la surveillance de ce matériel par les Séraphins (responsable : Séraphine Sperry, ravitailleuse), les Séraphins continueront de recevoir des copies de nos rapports, et auront l'usage des plantes fraîches Jardinées localement pour nos provisions. En cas d'urgence de leur part, les Séraphins seront bien sûr autorisés à utiliser les provisions et/ou le matériel sous leur garde.
Le camp principal où les nuits du groupe seront passé se situera à proximité du camp centaure, à l'abri de la tempête, légèrement dans les hauteurs auxquelles ils ne peuvent de toute manière pas accéder, et dont ils n'ont pas l'usage. Les provisions demeurent la responsabilité du groupe, et un maximum sera fait pour ne gêner ni les locaux, ni les réfugiés Zéphyrites.
Le déménagement s'effectuera en deux fois, sans les charrettes à bras qui resteront à Brouille-Racine. A transporter :
Matériel d'escalade
Provisions (une partie)
Matériel médical (une partie)
Tentes

Après déplacement du camp de base, l'enquête reprendra dans les conditions habituelles.

Cappaeriel
Avatar de l’utilisateur
Falcon
Officier
Messages : 1735

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Falcon » 23 Juillet 2014, 19:58

Joyeux anniversaire ma Pum ! Une année rouge !
Je suis un peu déçu de ne pas avoir pu te le souhaiter en personne. Il n'y a que toi pour avoir l'idée de partir le jour précédent son anniversaire. Enfin, j'ai pu trouver un moment pour me poser au Bosquet, et t'écrire. Ici, nous sommes bien occupés, et m'est avis que cela ne va pas se calmer tout de suite. Tout ça pour te dire que j'ai pensé à toi toute la journée, et que je ne t'ai pas oubliée !
Ton cadeau t'attend sur ton oreiller. Voilà une bonne motivation pour revenir, au cas où tu n'en aurais pas assez. Je t'aime ma petite soeur adorée, reviens entière, hein. Je suis inquiet.
Et écris surtout ! Bon, peut-être pas tous les jours, il y a des moments où tu ne pourras pas. Mais je serai rassuré d'avoir des petits tout bête mots comme "Aujourd'hui, ràs, sable dans les bottes, et ai crié sur Gaellym."

Bon, et pour tous les autres !
J'espère vous aussi que vous allez bien, vraiment, et que vous tenez le coup là-bas. Comme je le disais avant, on a de quoi s'occuper largement au Bosquet en matière d'affaires en tous genres.
Je suis un peu déçu de ne pas avoir été assez rapide pour terminer de préparer quelque chose qui vous aurait peut-être servi. Ce n'est pas une information confidentielle, juste une surprise que je voulais vous faire, mais voilà. Je me forme petit à petit au jardinage, et j'essaye de créer un genre de trousse de soin entièrement constituée de graines, faciles à faire pousser par tous et partout. Et mine de rien, il y a du travail !

Cael : tu veilles sur Pum, hein ?
Jerynd : j'espère que tu as trouvé des cactus !
Gaellym : pas plus d'un enguirlandage avec Pum par jour.
Thelawiel : j'ai toujours hâte d'entendre l'histoire de votre grand-chasse, et c n'est pas en fuyant à Col Aride que tu y échapperas.
Hanaraka : tu m'écriras, toi aussi ?
Mordhil : heureux de savoir que tu es toujours dans le coin.
Elirth : prends soin de toi. Passer de la glace au sable, cela doit être assez étrange !
Illùvahtar : mes amitiés.

Que Dwayna vous veille tous, je prie pour vous,
Falcon.
Soyez l'onguent sur les plaies de ce monde.
Avatar de l’utilisateur
Hanaraka
Messages : 487

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Hanaraka » 24 Juillet 2014, 05:04

Rapport du dixième jour, mercredi, dix-neuvième jour de la saison du Scion, 1327 AE

Déménagement entamé entre le camp de Brouilleracine et le camp centaure. Les tentes ont été transportées, et l'emplacement choisit.
Il se situe dans les hauteurs au dessus du camp centaure, et au dessus des tunnels menant à Prospérité. Des pièges sonores sont à mettre en place.

Fin du déménagement du matériel et du groupe demain.

Hanaraka
Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Cypries » 24 Juillet 2014, 23:54

Au groupe,

j'espère que vous allez tous bien. Ci-joint, quelques jeunes plants de pommes de terre et de topinambours - on m'a dit que c'était le mieux pour les sols secs et pour la culture alimentaire sans arrosage. Ca ne poussera certes pas dans le sable non plus, mais bon. J'espère que Gaellym a dépassé son "traumatisme" de la pomme de terre, hein ! Salut Gaellym, si tu me lis !

Pum, bon anniversaire. Pense à préciser le parfum de gâteau qui te ferait plaisir pour ton retour !
Note : ça pourra être un sorbet, aussi, j'ai dans l'idée que tu préféreras même ça après ton retour du désert.

Jerynd, le mémorial est vraiment apprécié par toute l'Escouade, merci encore pour cet excellent travail de Jardinage.

Thelawiel, j'espère que tu gardes le moral.

Hanaraka, préviens quand tu auras idée d'une date de retour, que j'organise le cours dont j'avais parlé, où tu interviendras.

Frère, quelques nouvelles de l'Ecole où tout va bien. J'ai parlé avec Lanaeh et Urgamor et leur ai proposé de (re)devenir élèves. Urgamor envisageait de donner des cours, soit, mais autant qu'il commence par en assister à quelques autres ! Et ce premier pas lui permettrait de s'intégrer concrètement. Lanaëh fait des efforts et je la pense prête à se relancer, comme a pu le faire Falcon. Pour ces deux, j'attends ton avis avant de valider quoi que ce soit.
Une Sylvari récemment revenue au Bosquet, Agashandra, a émis le souhait d'intégrer l'Ecole. Je lui ai résumé ce qu'il y a à savoir, j'ai un peu appris à la connaître, et tout étant fort positif, je lui ai demandé, comme d'habitude, de s'intégrer avant tout. On refera le point dans quelques temps. Si jamais elle intègre l'Ecole avant ton retour, je lui dirai de te rencontrer dès que tu seras revenu au Bosquet ! Elle a déjà été à un cours de Digg, aurait juste besoin de rencontrer un peu des gens, sinon.

Urgamor se porte sinon très bien, au Bosquet.
Zaezoum et Cyn ont rejoint les Veilleurs !
Et sinon, il y aurait plein de potins à raconter, mais il faudrait que je demande à Amynarmëh de vous écrire pour ça.

Voilà pour ce jour. Bon déménagement,

Cypries


*un petit dessin simple de soleil* Et Kata vous aime tous !
Avatar de l’utilisateur
Thelawiel
Officier
Messages : 1053

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Thelawiel » 26 Juillet 2014, 00:46

Rapport du onzième jour, jeudi, 24ème jour de la saison du Scion, 1327 AE

La décision a été prise de déplacer le camp pour le rapprocher de nos lieux d'expéditions. Il sera installé non loin du refuge des centaures résidant dans la région, sur les hauteurs afin de ne pas occuper un espace qu'ils pourraient utiliser. Nous emportons avec nous le matériel nécessaire, dont deux tentes tandis que nous laisserons le superflu au camp de Brouille-Racine, sous la garde des séraphins et de mon golem.

Le camp a donc été déménagé en deux fois, dont la première hier dans la journée, ainsi que spécifié dans la précédente note du Capitaine Cappaeriel. Suite à quoi nous nous sommes installés sur les lieux prévus et avons confié la tâche du montage de tente à Elirth, Mordhil et Tya.

Les membres restants de l'expédition ont poursuivi leur enquête, retournant à l'oasis repérée précédemment, non sans avoir pris toutes les précautions nécessaires, ainsi que des tonneaux que nous remplirons d'eau à la source de l'oasis en vue d'une consommation après ébullition afin de nous assurer d'avoir éradiqué toute trace éventuelle de plantes microscopiques rejetées par les créatures comme celle abattue lors de notre dernière expédition.

Le trajet vers l'oasis s'est déroulé sans encombres. Ni tempête ni trace d'une quelconque créature. Rien jusqu'à l'oasis où nous avons rencontré un groupe d'humains, sur ces terres, ramassant graines et eau. L'accueil fut plus que glacial et nos tentatives pour apaiser les tensions ont été vaines. Ils ont fait preuve d'un mépris certain envers nous, voire d'agressivité mal dissimulée pour certains. D'après Hanaraka, ils seraient issus de la scission du clan Alrehas. Ceux-ci seraient les Al Khatib. Il est bon de noter et retenir leur manque de respect certain envers les autres, qu'ils soient sylvaris ou non.

Après cette rencontre imprévue, l'exploration s'est continuée. Nous avons découvert, au fond de l'oasis, un carré de terre cultivé par les centaures. Probablement leur unique lieu de cultures et ravitaillement, au vu de l'environnement du col. La terre semble fertile et Gaellym pourra envisager d'y jardiner un petit coin de terre, avec l'accord des locaux bien entendu.

Nous avons continué, remarquant un passage vers le sud. En grimpant un peu, nous retrouvons les canyons et le sable. Et, chose étonnante, une liane d'un diamètre supérieur à la taille d'un sylvari, qui traversait de part en part le canyon. Cela nous a amenés à nous souvenir des dires d'Urgamor la fois précédente, qui évoquait alors des graines pouvant créer des ponts végétaux comme celui-ci.

Nous y avons à nouveau croisé les humains. Leur attitude n'a que peu changé. Nous les avons laissés passer devant, sur le pont de lianes, décidés à braver la tempête qui faisait alors rage malgré les avertissements reçus.

Une fois le vent calmé, nous avons traversé à notre tour, avec prudence, jusqu'à l'autre côté du canyon. Là, encore de la roche, et du sable. Et une gorge, plus loin, entre les falaises. Nous sommes allés voir et y avons découvert un spectacle effarant : un probable deuxième site de crash des zéphyrites, comme le laissent entendre les débris et autres voilures présentes. Mais ce n'est pas tout, un autre élément a attiré notre attention. Au loin, non loin des débris des vaisseaux zéphyrites, des machineries à l'apparence asura. Probablement un canon, ou un laser que nous pouvons présumer de l'Enqueste. Mais aucune preuve supplémentaire n'a pu être récoltée pour le moment : la gorge est complètement à découvert et le laser a vue sur tout alentour. Aussi, au vu des risques encourus, nous n'avons pas été plus loin. Cependant, une nouvelle expédition est en réflexion à ce sujet, qui se fera probablement de nuit afin de réduire les risques d'être repérés par les constructeurs et possesseurs de ce laser.

Pour l'heure, nous sommes revenus au camp intermédiaire. Les opérations à venir ainsi que les équipes formées seront décidées en temps voulu, avec les explications et recommandations nécessaires.


Thelawiel.
Personnages actifs :
Sepideh âl Qawali, revenante orrienne
Kivihiili, vieille branche


Personnages en pause :
Thelawiel, nécromante, guérisseuse et médecin légiste
Kedaeveth, guide guidée
Kaeryan, cuisinier fou
Avatar de l’utilisateur
Hanaraka
Messages : 487

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Hanaraka » 27 Juillet 2014, 18:30

Rapport du douzième jour, vendredi, 25eme jour de la Saison du Scion, 1327 AE.

Ainsi qu’annoncé dans le dernier rapport, l’installation au dessus du campement centaure s’est bien déroulé. Il n’y a rien à signaler à ce sujet.
Nous avons reçu la visite de deux agents du Pacte, des Soupirs, qui se sont présentés comme l’Agent Flocon et l’Agent Ruine. Ils étaient dans la région pour tenter de retrouver la trace d’un de leurs agents ne donnant plus signe de vie, et nous sachant des Protecteurs -et ayant déjà un peu exploré la zone- nous ont demandé de l’aide sur un premier repérage.
Pum et Hanaraka sont partis en leur compagnie. Profitant de l’expérience des agents, ils ont pu pousser jusqu’à la gorge où les Protecteurs avaient rebroussé chemin la dernière fois, et effectuer ce premier repérage du terrain et de la mesa, ainsi qu’il était prévu pour les expéditions nocturnes. (Qui se devaient d’être composées des trois Nocturnes de l’équipe, nyctalopes.)

Gardant toujours la mesa en vue, nous avons pu avancer sur une relative distance, jusqu’à croiser un passage vers une grotte. De la distance où nous l’avons observée, elle semblait de taille moyenne, assez allongé, mais nous ne nous sommes pas approchés, Pum ayant repéré des tourelles asuras. (Très certainement l’Enqueste.)
Nous avons alors choisi de rebrousser chemin, les Agents ayant constaté que chercher leur disparu dans le désert revenait à chercher une aiguille dans une botte de foin, et nous ayant pu faire notre première préparation pour l’expédition.
Rapidement, sur le chemin du retour, nous avons été bloqués par une tempête de sable. Il ne me semble pas incohérent que l’Enqueste s’abrite dans la grotte, hors de portées des vents violents qui doivent balayer les hauteurs.
Il n’y a rien de plus à signaler sur le chemin du retour, les Agents ont partagé leurs notes cartographiques avec nous et sont retournées à leurs affaires.

Il me semblerait bon de préparer encore une ou deux sorties en visibilités amoindries (Nocturne ou durant une tempête) afin de préparer le trajet, tout en étant hors de vision du canon de l’Enqueste. Une équipe réduite a pu passer discrètement, mais je ne préférerais éviter de le risquer sans préparation avec un groupe plus important tel que le nôtre.

Hanaraka.


Rapport du treizième jour, samedi, 26eme jour de la Saison du Scion, 1327 AE.

Rien à signaler. Journée de repos pour les diurnes.
L’équipe nocturne n’a pas eu d’ennuis particuliers dans son repérage.

Hanaraka.

Ps : Cypries, je te préviens dès que je sais. (Ou dès qu’on doit fuir la queue entre les jambes. Mais pas de perturbations magiques pour le moment. Thelawiel et Elirth maitrisent la technique.) Contente de lire ça pour Urgamor. Et envoyez nous des potins, ça nous fera de quoi lire.
(Je fais le rapport deux jours de suite, alors je me permet d’ajouter des trucs.)(Promis Falcon, je n’ai pas oublié non plus.)
Avatar de l’utilisateur
Falcon
Officier
Messages : 1735

Re: Correspondances Col Aride - Bosquet

Messagepar Falcon » 27 Juillet 2014, 22:05

Aux aventuriers,

on espère toujours que vous allez bien. Visiblement, les rapports laissent penser que oui !
Nous sommes toujours autant occupés par ici, voire même plus.

Navré pour les potins Hana, je crois que je n'ai pas suivi grand-chose depuis plusieurs jours. Du coup, je n'ai pas grand chose à vous écrire ici, qui ne soit pas consigné dans des rapports, et donc, confidentiel. En revanche Cael, j'ai reçu un message pour toi, et je te le transmets.

Que Dwayna vous veille !
Falcon.


Salut Cael,
J'espère que t'es toujours entier. Il parait que ça craint et j'imagine que t'es en première ligne. Je m'inquiète, et tu te doutes bien que je serais à vos côtés si j'avais pas des ennuis. T'en fais pas pour ça, faut juste que je me fasse petit un moment. Je suis vraiment désolé de pas être là quand on a besoin de moi ; sache que j'ai pas oublié mon serment, ni l'école.
Reste en vie.
Ton pote, Oriel
Soyez l'onguent sur les plaies de ce monde.

Revenir vers « Campagne "Eveil de Mordremoth" »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité