Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Archives de la campagne RP-pve de février-mars 2014.

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Artyphiss
Messages : 551

Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Artyphiss » 21 Février 2014, 10:14

[HRP] Je prend ici la liberté de retranscrire ce qu'il se passe à Lornar au Prieuré de Durmand, une partie des décision étant prises sur le forum GW2 RP, les gens voulant être au courant pourront l'être :D Et n'hésitez pas à remplir ce topic ! [HRP]

Arrivé dans une période calme pour le Prieuré, Artyphiss le Novice et sylvari perdu au milieu des montagnes voyait arriver par vagues les blessés du Portail menant vers l'Arche. Il guettait les sorties et les retours de tous les Explorateurs et surtout de sa Mentor et Magistrate : Deirdre Kjárllan. Le vent glacial du passage de Lornar le fit frémir, et il resserra encore plus son pull tricoté main par Cael autour de lui, avant de relever la tête sur la camp mis en place en contrebas, pour accueillir le flot incessants de blessés et de réfugiés déversé depuis le portail.


L'organisation des lieux a été plutôt rapide, et en quelques heures à peine, les réfugiés pouvaient déjà bénéficier d'un minimum de soins. Mais à présent, toute la zone était parfaitement sous contrôle, chacun trouvant une tâche précise et l'exécutant avec tout le sérieux et toute la discipline qu'appartenir au Prieuré requiert. Des équipes sont chargées de surveiller l'entrée du Portail, et les attaques à répétitions faites sur celui-ci. Il est régulièrement en maintenance, et surveillé constamment par des équipes qui s'y relaient. Voici une carte indiquant les emplacements et la fonction de chaque zone.
Du Prieuré, sont notamment présents sur les lieux :

Image

ROUGE : Cette zone est bien gardée, à cause des archives, mais sert actuellement de bloc opératoire, où quelques opérations de sauvetages importantes sont réalisées. Personne ne peut y pénétrer sans autorisations.

VERT :
le corridor est utilisé comme grand chambre, des lits à sustentation mis en place, Ils sont séparé par des draps. Utilisé en majorité par les personnes en attente de soin important ou atteins par le Miasme.

BLEU : zone de dépôt et de culture pour les recherche sur le miasmes

VIOLET : zone de débarquement, personne ne stationne ici, sauf un groupe d'arcanistes et de protecteur du Prieuré pour la défense.

BLEU FONCE zone de repos (pour les réfugié en bonne santé, avant qu'ils ne puisse quitter la zone) et de petit stockage pour les réfugiés. (couvertures, effets personnels, pailles, tentes de rechanges...) Une des tentes sert aussi d'infirmerie.

ORANGE : zone d’accueil des réfugié blessé mais ne nécessitant pas de soins urgents. La grande tente au fond est réservée pour la confection et la distribution de repas chaud. Il y a une grande table et les animaux de bas, ainsi que toute les cargaisons de nourriture et de vêtements chauds. C'est aussi l'endroit où les décisions importantes sont prises.

BLEU CLAIR : zone où les volontaires, mercenaires et autres squatteront.

NOIR : Caverne servant actuellement de morgue. Les bestioles y on été chassés.

[HRP] une nouvelle carte est en préparation [HRP]

Au niveau des escalier en bois un système de treuille pour faire monter les personnes dans des brancards a été installé, et c'est dans les sous-sols du Prieuré que les érudits cherchent à modifier les casques respirateur pour tenir contre le miasme, ainsi qu'une équipe pour trouver un antidote, et une autre de jardiniers pour reprendre les recherches d'un certains sylvari... Les jardiniers ont d'ailleurs été mobilisés pour aider à fournir quelques aliments, en attendant qu'une cargaison régulière en provenance du Bosquet arrive.

On trouve notamment, en membres du Prieuré :

- Cyrile Isidalia de Beaumont, contact avec la Garde du Lion.
- Deirdre Kjárllan, Magistrate du Prieuré, gère le camp et coordonne les missions de reconnaissance vers l'Arche.
- Artyphiss, Novice du Prieuré,
- Lalaylaka Nyournd,
- Ancolie Flabellata
- Manfaël, Novice au Prieuré

Sur cette liste se trouvent les noms des blessés et réfugiés qui ont été admis au camp. Ceux qui sont suivis d'une flèche l'ont quitté.

- Thomierre (Jeune Asura)
- Sybile Hardraad (Norn Adulte)
- Irma (Enfant Norn)
-




Personnel de soutien

- Groupe de séraphins en civil, dont un médecin et un infirmier (tous Humains). -> ont quitté le campement

- Ordre des Soupirs : Agent Huit (Sylvari), et Agent Neuf (Norn). Sur place pour plusieurs jours, aidant en fonction de leurs compétences (pour la nourriture principalement)

- Sirris Ohl Dovaran, médecin civil (Humain)
Dernière édition par Artyphiss le 21 Février 2014, 19:44, édité 1 fois.
Seiz Hinn : Sylvari des bois.
Artyphiss : Dandy raffiné, professeur et explorateur, poète à ses heures perdues.
Illùvahtar : Sylvagolem.
Inti : Graveur rêveur.
Jahrëth : Artiste façonneur.
Magda des Saules : Sorcière des bruyères.
Naäp : asura de placard.
Avatar de l’utilisateur
Sleith
Messages : 35

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Sleith » 21 Février 2014, 17:05

Sleith, après un jour passé au camp de réfugiés à la Marée Sanglante en compagnie d'Hanaraka, Falcon et Siedhe le Skaald Rouge, a rallié le Prieuré par Montgolfière en étant mobilisé par l'Ordre. En effet, le jeune Silencieux est passé très tôt au grade d'Explorateur grâce à ses multiples écrits de recherches et d'études, majoritairement consacrés à Scarlet, Kesse, les spores, l'alliance toxique ; il ne pouvait qu'être mobilisé vu la situation actuelle. Il s'est arrangé pour demander à ce qu'Hanaraka, Falcon, et Cappaeriel qui les avait rejoints entre temps par bateau, puissent venir avec lui dans la Montgolfière pour qu'ils ne restent pas coincés à la Marée Sanglante.

Une fois aux quartiers du Prieuré, Sleith s'est isolé, semble-t-il toujours aussi peu doué pour s'intégrer. Extrêmement actif et impliqué, comme à son habitude, il a surtout étudié des livres de psychologie et des rapports de recherches telluriques d'ampleur, rédigés par de grands géomanciens. Il a fourni à ses supérieurs un rapport de recherche blindé d'hypothèses concernant la suite du plan de Scarlet, puis a demandé à pouvoir repartir en Caledon. En effet, le manque de soleil et les températures rudes à Lornar commençaient à l'affecter, ses jardins-de-poignets se flétrissaient à vue d’œil. Il s'est engagé à aller faire ce qu'il sait faire de mieux : vadrouiller et trouver les plantes utiles pour la situation. Il a précisé qu'il serait plus ou moins joignable via le Prieuré du Bosquet et est parti en montgolfière vers Gendarran cette nuit, du jeudi au vendredi. Son passage par le portail du Fort des Veilleurs vers le Bosquet fut recensé peu après.

Pour ceux se renseignant le mieux, il paraîtrait que Sleith aurait été pris en charge par une guérisseuse à Lornar pour un suivi de surdité temporaire, dû à une explosion essuyée de trop près lors de l'attaque de l'Arche.
Avatar de l’utilisateur
Artyphiss
Messages : 551

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Artyphiss » 22 Février 2014, 14:58

Camp de réfugiés à Lornar

Rapport d'état de la sécurité du camp


Situation :
Le camp est actuellement sous la protection du Prieuré de Durmand. La sécurité est, pour le moment, suffisante. Mais si la situation dure, nous aurons à faire avec un état de fatigue des personnes dédiées à la sécurité.
Ci-dessous vous trouverez un état des menaces identifiées et les précautions prises.


Menaces effectives :


Attaques des forces ennemies par le portail à différentes intervalles. Les attaques ont, jusqu'à présent, toutes été perpétrées par l'alliance Toxique.


Aucune autre menace avérée à ce jour.


Menaces potentielles :



Agent ennemis infiltré parmi les réfugiés.
Résidus de spores suite aux attaques de l'alliance Toxique.
Agitateurs au sein des réfugiés.
Animaux sauvages autour du camp.




Contremesures :


Établissement d'un périmètre de sécurité autour du portail. La force de sécurité prévient de toute agitation autour du portail.
=> Contrôle des réfugiés et dispatch en fonction de leur état. Un soigneur pourrait aider à cette fonction.
=> Organisation de quarts de surveillance. Pour la nuit, un quart doit être établi avec deux personnes, dont une au moins du Prieuré.
=> La force de sécurité doit impérativement se reposer près du portail pour intervenir rapidement en cas d'attaque.
Organisation de rondes autour du camp (patrouilles de deux hommes) pour prévenir des animaux sauvages (ou toute autre menace non encore répertoriée).




Demandes annexes :



Au vu des spores libérées par les attaques répétées de l'alliance, nous demandons la mise en place d'extracteurs de toxine (ceux utilisées à la Tour Toxique). Il faudrait également fournir des masques à la force de sécurité.
Du matériel militaire de type baliste et barricade pourrait aider à renforcer la sécurité autour du portail.




Que les Esprits protègent le camp.

Lalaylaka Nyournd,
Gardienne du Prieuré de Durmand
Seiz Hinn : Sylvari des bois.
Artyphiss : Dandy raffiné, professeur et explorateur, poète à ses heures perdues.
Illùvahtar : Sylvagolem.
Inti : Graveur rêveur.
Jahrëth : Artiste façonneur.
Magda des Saules : Sorcière des bruyères.
Naäp : asura de placard.
Avatar de l’utilisateur
Artyphiss
Messages : 551

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Artyphiss » 22 Février 2014, 15:00

Image
Image



Liste format texte:
- Thomierre (Jeune Asura)
- Sybile Hardraad (Norn Adulte)
- Irma (Enfant Norn)
- Reyza Ryvih (Humaine) -> a quitté le camp après les soins
- Runa (Norne) -> a quitté le camp après les soins




Personnel de soutien


Personnel de soutien

- Groupe de séraphins en civil, dont un médecin et un infirmier (tous Humains). -> ont quitté le campement

- Ordre des Soupirs : Agent Huit (Sylvari), et Agent Neuf (Norn). Sur place pour plusieurs jours, aidant en fonction de leurs compétences (pour la nourriture principalement)

- Sirris Ohl Dovaran, médecin civil (Humain)

- Emeria Irions : Présent dans le camp. a organisé des veilles de nuits avec quelques volontaires pour chasser d'éventuels charognards pouvant rôder a l'extérieur de l'enceinte.
Dernière édition par Artyphiss le 23 Février 2014, 20:37, édité 1 fois.
Seiz Hinn : Sylvari des bois.
Artyphiss : Dandy raffiné, professeur et explorateur, poète à ses heures perdues.
Illùvahtar : Sylvagolem.
Inti : Graveur rêveur.
Jahrëth : Artiste façonneur.
Magda des Saules : Sorcière des bruyères.
Naäp : asura de placard.
Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Cypries » 22 Février 2014, 15:21

Un message scellé, remis en mains propres à Artyphiss et Mânfael dans la journée, via messager Veilleur par Montgolfière.

Spoiler : :
Arty, Mânfael,

D'après le dernier courrier d'Arty, je cite :
"Je vois des sylvaris tomber au Cauchemar, et d'autres préférant se laisser mourir..."
Je veux que vous copiiez depuis registres sur place le nombre exact de ces victimes et si possible leur identité. Je veux des chiffres et des données aussi précises que possible.
Je veux pouvoir mettre ces salopards de l'Assemblée du Lion et cette idiote imbue d'elle-même de Magistrate devant la réalité de leurs crimes, une fois la situation de crise passée.
Ils assumeront et ils paieront. Vouloir profiter d'une situation de crise pour asseoir une influence personnelle au prix de vies, c'est à vomir.
Je sais que pour l'instant, on ne peut que tenter de limiter la casse et je sais que de votre côté, vous faites de votre mieux. J'ai confiance en vous deux et ce ne sont pas vos efforts que je remets en question.

Sachez que de notre côté, tout va bien. Nous nous sommes VRAIMENT donnés les moyens de gérer des Sylvaris en état critique et nous ne comptons pour l'heure aucun décès ni aucun passage au Cauchemar. Nul ici ne souffre inutilement.

Gardez courage et ténacité face à l'adversité, même si l'adversité provient de nos "alliés".

Cypries
Avatar de l’utilisateur
Artyphiss
Messages : 551

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Artyphiss » 23 Février 2014, 01:19

Alors qu'il se dirigeait vers une tente de repos, Arty reçu en premier la lettre, tandis que le messager partait déjà livrer la seconde à Manfaêl. Il lut attentivement les deux missives envoyées par Cyries avec gravité. Puis, il secoua la tête et se la frappa violemment contre la main en marmonnant à lui même : "Mais quel idiot ! Idiot ! Idiot ! " Il s'empressa alors de répondre à la lettre de Cypries et attrapa vivement le messager avant qu'il ne reparte.
Lettre adressée à Cypries, exclusivement.

Spoiler : :
Cypries,

j'ai bien reçu tes deux lettres, et je tiens avant tout à te remercier pour la vitesse de ta réponse. Cappaeriel est venu hier, après que j'ai rédigé ma première lettre, pour voir avec la Magistrate si les consignes de l'Assemblée du Lion devaient être appliquées ou pas. Il en est ressorti que la Magistrate affirmait que les sylvaris de Lornar sont bien traités. En effet, ils le sont, maintenant que la sécurité a été rétablie, ce qui n'était pas le cas dans les premiers jours. Les passages au Cauchemar et les morts de nos Frères se sont faites dans ce premier jour et première nuit qui a suivi l'attaque, car nous étions alors totalement submergé par le nombre, et ce n'est donc pas la faute à la négligence de nos pairs. Un portail menant droit à l'Arche a été placé à Lornar, et nous avons donc réceptionné tous les cas les plus graves, je pense que c'est pour cela que beaucoup sont morts. Sylvaris, comme Norns, comme humains, comme asuras. Dans ma lettre, je t'écrivais cela surtout pour te raconter la détresse dans laquelle je me trouvais vis à vis de toutes ces atrocités, plus que pour dénoncer le fait qu'on s'était mal occupé de nos Frères. En effet, les sylvaris ne sont ici pas les seuls à mourir. Le Prieuré a été envahit de blessés lourds, et tous n'ont pas eu la chance de survire. Nous faisons de notre mieux pour maintenir tout le monde vivants maintenant, et je sais que malheureusement, bien que la Magistrate puisse être fière de notre Prieuré, bien que les érudits s'arrachent tous à la tâche, il y a toujours plus de morts. Et je comprend votre désir de rapatrier nos Frères, car c'est aussi le mien, mais je crois que depuis l'entretient d'hier avec Cael, la question de garder ou non les sylvaris à été remise sur le tapis, et j'ai vu quelques frères et soeurs rentrer en Caledon aujourd'hui même. En revanche, ceux dans l'incapacité de se déplacer ou nécessitant des soins urgents restent ici.
Je vais de ce pas chercher le registre pour tenter de te donner dès demain les noms et les descriptions des sylvaris qui ont sombré dans les deux sens du terme...

Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que la Magistrate tente d'assoir une quelconque autorité à l'insu de vies. Je pense que celles qui sont parties le sont car personne ne pouvait les préserver à cet instant. Tout le monde fait de son mieux, tout le monde se bat. Et ici plus qu'ailleurs, nous tentons de préserver la vie. Je m'excuse si mon message a été plus qu'alarmant, et je me réjouis de savoir qu'ailleurs, la situation est moins critique qu'à Lornar...

Merci pour ta confiance.

Artyphiss
Seiz Hinn : Sylvari des bois.
Artyphiss : Dandy raffiné, professeur et explorateur, poète à ses heures perdues.
Illùvahtar : Sylvagolem.
Inti : Graveur rêveur.
Jahrëth : Artiste façonneur.
Magda des Saules : Sorcière des bruyères.
Naäp : asura de placard.
Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Cypries » 23 Février 2014, 03:53

Il est évident que c'est un Cypries nettement soulagé qui découvrit ce message, ce soir. Un front de moins sur lequel batailler... Une situation illogique de moins à recadrer.
A partir du dimanche matin, Mânfael et Artyphisse reçoivent à chaque début de journée un paquet, transporté via Montgolfière, marqué du blason de la Rose et la Plume, remis par un courrier Veilleur. Dedans, de la brioche, du chocolat et des fruits frais. Trop pour eux, pour qu'ils puissent partager avec deux ou trois amis, mais pas assez pour tout un camp, loiiiin de là. D'où le choix du paquet discret et direct. Au moins pourront-ils partager de bons petits déjeuners. Cypries a sans doute dû se dire que c'est le repas le plus important de la journée, quand même. Même aux Cimefroides.
Avatar de l’utilisateur
Artyphiss
Messages : 551

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Artyphiss » 23 Février 2014, 12:45

Rapport de l'une des patientes

Patient :
humaine de moins de trente ans, très bonne condition physique avant contamination
Admise le lendemain de sa première exposition
Permission de sortir pendant les phases de rémission

Degré de Contamination :
Grave (niveau 2) : 2 expositions prolongées avec perte de connaissance la première fois.

Symptômes :

niveau 1 : toux sèches par quinte, yeux gonflés et irrités. capacités respiratoires diminuées.
niveau 2 : toux grasses par quinte, crache/vomit du sang. capacités respiratoires diminuées, tachycardie.

Suivi médical :


Jour 1 :
- soins : patient mis sous protocole B.
- Etat général sous surveillance, stationnaire.
- Poumons et gorges irrités et encombrés en réaction.
- Douleurs thoraciques et oculaires, maux de têtes.

Jour 2 :

- soins : amélioration du protocole B sur accord du patient.
- Etat général sous surveillance : dégradé suite à seconde exposition.
- Accuité visuelle altérée : troublées par intermittence, points noirs.
- Poumons suintant du sang, capacités respiratoires restreintes.
- Respiration sifflante.

Jour 3 :


- état stationnaire.
- perte d'efficacité du protocole B, la durée de la rémission est raccourcie d'un quart.
Seiz Hinn : Sylvari des bois.
Artyphiss : Dandy raffiné, professeur et explorateur, poète à ses heures perdues.
Illùvahtar : Sylvagolem.
Inti : Graveur rêveur.
Jahrëth : Artiste façonneur.
Magda des Saules : Sorcière des bruyères.
Naäp : asura de placard.
Avatar de l’utilisateur
Artyphiss
Messages : 551

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Artyphiss » 23 Février 2014, 20:36

Note du Prieuré de Durmand
à l'attention du personnel soignant
des camps de réfugiés



Miasme : conseils de sécurité


- Toute personne ayant pénétré dans l'Arche du Lion après l'invasion est conseillée de se laver entièrement, et de laver ses effets, en l'absence d'information sur la nature du miasme

- Pour dégager et aseptiser les voies respiratoires, des infusions et diffusions de thym sont conseillées aux contaminés dès le niveau 0

- Pour le nettoyage des muqueuses sensibles, des bains de camomille sont fortement conseillés

- Les cas de contamination de niveau 1 et plus doivent dans l'idéal être transferés au camp du Prieuré de Durmand pour des examens poussés et une prise en charge spécialisée. Les contaminés de niveau 2 et 3 doivent absolument être dirigés vers celui-ci.

- Chaque exposition au miasme doit dans l'idéal être séparée de plusieurs heures de repos afin que le corps soit en mesure d'éliminer naturellement l'agent pathogène

- Les masques à gaz et masques aquatiques n'ont pas prouvé leur complète efficacité lors des tests en laboratoire : ils ralentissent, au mieux, la contamination sans pour autant l'éviter.

- Le sérum distribué par le Prieuré (produit en faible doses) ne fait que stabiliser l'état du patient à son niveau de contamination, stoppant l'apparition de nouveaux symptômes : il n'est en aucun cas un traitement curatif ou préventif de ceux-ci ni n'évite une demande transfert de ceux-ci vers le Quartier Général du Prieuré pour une prise en charge sur-place.


Stades de contamination :

Niveau 0 : toux légère, sensation légère de picotement aux yeux.

Niveau 1 : toux sèche par quinte + yeux gonflés et irrités, capacités respiratoires diminuées.

Niveau 2 : toux grasse par quinte + crache/vomit du sang, tachycardie, vomissements, altération de la vue, brûlures au niveau des muqueuses

Niveau 3 : + respiration quasi-impossible, cécité, pertes de connaissance régulières, arrêt cardiaque, mort.


Seiz Hinn : Sylvari des bois.
Artyphiss : Dandy raffiné, professeur et explorateur, poète à ses heures perdues.
Illùvahtar : Sylvagolem.
Inti : Graveur rêveur.
Jahrëth : Artiste façonneur.
Magda des Saules : Sorcière des bruyères.
Naäp : asura de placard.
Avatar de l’utilisateur
Sleith
Messages : 35

Re: Le Prieuré de Durmand, Passage de Lornar

Messagepar Sleith » 26 Février 2014, 03:58

Sleith a écrit :Il a fourni à ses supérieurs un rapport de recherche blindé d'hypothèses concernant la suite du plan de Scarlet, puis a demandé à pouvoir repartir en Caledon.


Sleith est vaguement connu côté Prieuré pour avoir depuis des mois beaucoup publié de rapports d'études, de mémoires et de textes divers sur le sujet de Scarlet. Ce sont d'ailleurs ces écrits-là, très poussés, qui ont assuré au Jardinier hyperactif de monter au grade d'Explorateur en quelques mois à peine. Particulièrement suite à son implication à Kesse et un mémoire assez court mais très dense sur : "Les mesures végétales en temps de guerre : réflexions sur des solutions polyvalentes en adéquation avec l'équilibre dynamique des écosystèmes". Tous ses écrits comportent un en-tête permettant de les organiser très précisément, et sont rédigés d'une manière presque excessivement scientifique. Voici quelques extraits de ses dernières notes. Pour l'instant en possession du collègue Archiviste de Sleith (quelconque PNJ sans nom) situé au Prieuré, à Lornar.

Spoiler : :
Titre : "Flux telluriques : analyse du quadrillage par sondes"
Numérotation : ScaBru057
Type de document : Rapport d'investigation
Domaines : Réseau de sondes terrestres, quadrillage des flux, géomancie, cartographie
Motif : D'ordre stratégique. Contrecarrer les plans de la Sylvari Ceara, auto-désignée par Scarlet Bruyère.
Daté de l'année 1327.
Rédacteur : Sleith, Explorateur du Prieuré.
Sources : Rapports d'autres explorateurs sur des sujets connexes à Scarlet Bruyère <liste de noms jointe>, rapports de Géomanciens <liste de nom jointe> et observations personnelles.
Note : Ci-dessous, par volonté d'esprit pratique, est désignée par "SB" la Sylvari Scarlet Bruyère.

Description des sondes :
Disposées de manière adéquate pour un quadrillage tyrien.
Capables d'émettre des vibrations physiques et magiques.
Capacité de profondeur d'écho exacte inconnue, néanmoins importante.
Durée d'utilisation de ces sondes par SB : entre deux et trois mois.

Inconvénients rencontrés pendant le processus d'étude :
Les héros auto-déclarés voulant arrêter SB ont eu tendance à détruire les sondes plutôt que de prélever du matériel en état d'être analysé.
Les sondes tendent à réveiller par vibration ce qui est enterré et qui se révèle souvent agressif. CF document ScaBru056 : "Guivre tricéphale géante, dommage collatéral ?"

Comparaison avec d'autres études :
Les études géomanciennes approfondies ont déjà révélé des lignes de flux telluriques par le passé.
La nature des flux actuellement étudiés semble différente. Mention "d'énergie draconique" par SB. CF document ScaBru053 : "Thaumanova
La profondeur de recherche des flux semble supérieure à tout ce qui avait été mis en pratique jusque là.

Hypothèse 1 : "Energie draconique" est potentiellement un abus de langage pour désigner une énergie très puissante. L'Enqueste semblait parler "d'énergie du Chaos".
Hypothèse 2 : "Energie draconique" est potentiellement à prendre littéralement.

Hypothèse 3 : SB chercherait un nœud dans les flux. Un nœud plus puissant que celui sous Thaumanova.
Hypothèse 3.1 : Volonté potentielle de créer une arme grâce à l'explosion de cette confluence.
Hypothèse 3.2 : Volonté potentielle de se servir de cette confluence comme source d'énergie.
Hypothèse 4 : SB chercherait le point d'origine de ces flux et non pas un nœud.
Hypothèse 4.1 : Entité divine ?
Hypothèse 4.2 : Artefact ?
Hypothèse 4.3 : Dragon ?

Bilan : Le quadrillage tellurique laisse penser que ce qui va être découvert sous terre est d'envergure.
Nécessité d'étudier :
- La nature probable de ce qui va être découvert : analyser via un autre domaine. Psychologique ?
- Temps de forage = temps restant pour se préparer à faire face.


Titre : "Forage dans la baie de l'Arche"
Numérotation : ScaBru058
Type de document : Rapport d'investigation
Domaines : Mécanique, géomancie
Motif : D'ordre stratégique. Contrecarrer les plans de la Sylvari Ceara, auto-désignée par Scarlet Bruyère.
Daté de l'année 1327.
Rédacteur : Sleith, Explorateur du Prieuré.
Sources : Rapports d'autres explorateurs sur les forages draguerres <liste de noms jointe>, observations des équipes de secours à l'Arche et observations personnelles. Document faisant suite à ScaBru057 : "Flux telluriques : analyse du quadrillage par sondes"
Note : Ci-dessous, par volonté d'esprit pratique, est désignée par "SB" la Sylvari Scarlet Bruyère.

Comparaison technologique :
En croisant les données d'études de géomancie antérieures et l'analyse technique des sondes, il est estimé qu'il faudrait deux ans, avec des moyens technologiques draguerres, pour atteindre la profondeur testée par les sondes de SB.
Avec les moyens technologiques de SB : donnée inconnue, tentative de recouper les informations de manière indirecte.

Description du processus de forage :
Foreuse aéroportée. Technologie d'origine : Enqueste. Sans doute croisée avec le savoir technologique Draguerre. CF documents ScaBru23 : "Alliance de la Fusion : peut-on parler de technomagie ?" et ScaBru039 : "Etherlames : la valeur ajoutée de la dextérité à la technologie".
Forage mécanique avec rejet des débris en zone adjacente, après les avoir faits remonter dans la structure aéroportée.
Forage sous-marin.

Inconvénients rencontrés pendant le processus d'étude :
Zone en guerre.
Miasme mortel opaque empêchant observation efficace à la longue-vue.

Obstacles potentiellement rencontrés par SB :
Inondation du puits de forage
Usure de la mèche de forage qui n'a à notre connaissance ni remplacement ni possibilité de maintenance : si la mèche était relevée, l'eau s'engouffrerait dans le puits en le rebouchant de débris, l'aspiration dans l'eau étant par nature plus efficace que celle dans l'air, d'après le coefficient de frottement.
Intempéries déséquilibrant la partie aérienne de la foreuse.
Si retrait de la mèche de forage, effondrement final des paroi du puits de forage dû à sa très grande profondeur.
Attaque du Pacte et autres forces alliées.

Suggestions de solutions directes contre la foreuse et estimation de faisabilité :
Manœuvre aérienne : 2% de réussite. Suprématie aérienne ennemie.
Infiltration d'une équipe sous-marine pour insérer dans les débris creusés et remontés dans la mèche un engin explosif destiné à s'enclencher une fois hissé par la mèche foreuse jusque dans la structure mère : 18% de réussite. Défense ennemie efficace et remous marins rendant difficile l'approche de la mèche et le fait d'y caler quelque chose.

Bilan : Estimation temporelle de durée de forage difficile. Raisonnablement : entre trois semaines et deux mois. Estimation de possibilité d'annulation du forage : quasi-nulle.
Suggestion : se préparer à la suite sans sacrifier plus de moyens pour l'instant.


Titre : "Nature présumée de l'objectif du forage : un présage de la fin du libre arbitre sylvari ?"
Numérotation : ScaBru059
Type de document : Rapport de réflexion
Domaines : Psychologie, Onirisme
Motif : D'ordre stratégique. Contrecarrer les plans de la Sylvari Ceara, auto-désignée par Scarlet Bruyère.
Daté de l'année 1327.
Rédacteur : Sleith, Explorateur du Prieuré. Sylvari.
Sources : Ouvrages de psychologie <une liste de titres et d'auteurs, dont plusieurs axés sur la schizophrénie>. Rapports de recherche du Prieuré à la cachette présumée de Scarlet Bruyère située à Lornar. Document faisant suite à ScaBru057 : "Flux telluriques : analyse du quadrillage par sondes"
Note : Ci-dessous, par volonté d'esprit pratique, est désignée par "SB" la Sylvari Scarlet Bruyère.

Hypothèse 1 : SB est atteinte d'un trouble mental pathologique, se persuade d'entendre des voix, et elle-même ne sait pas vraiment vers quoi elle creuse.
Si cette hypothèse se valide, cela implique que toute recherche rationnelle et scientifique à ce propos n'aura aucune pertinence. Néanmoins, par prudence, il est important de considérer les autres hypothèses pour se préparer à la dangerosité des conséquences potentielles.

Hypothèse 2 : SB est atteinte d'un trouble mental pathologique, la voix n'est autre qu'une partie d'elle-même et elle ne se rend pas compte qu'elle suit simplement l'équivalent cauchemar d'un Appel, d'une Grand'Chasse destructrice.
Hypothèse 3 : SB est atteinte d'un trouble mental pathologique, mais la voix qu'elle entend provient bien d'une source distincte d'elle-même.

Si l'on additionne ces deux hypothèses :
Hypothèse 2+3 : Il n'est pas impossible que SB soit la première Sylvari à déceler ce qui formule un Appel onirique. Tout Appel est peut-être l'oeuvre d'une telle "source distincte".

Note : Contrairement à une idée fort répandue, l'Arbre Clair ne maîtrise pas le Rêve, n'est pas capable de contrôler des Appels, bien qu'elle soit capable de grandes choses : communiquer des sentiments à distance à ses enfants Rêveurs, par exemple pour les encourager à revenir la rencontrer. l'Arbre Clair elle-même se désigne par Gardien du Rêve et non pas Maître du Rêve.

Observation : Si l'on valide l'hypothèse 3, SB la désigne comme une entité douée de conscience, qui en vient à penser à sa place. Notons également le fait que SB est du Cauchemar selon le sens même du terme, bien qu'elle ait revendiqué se trouver au-delà.
Hypothèse 3.1 : La "source distincte" pourrait être une entité capable de contrôler le Cauchemar.
Cependant, de vieux témoignages de guérisseurs au Bosquet laissent penser que SB entendait déjà la voix alors qu'elle était une jeune pousse Rêveuse.
Hypothèse 3.2 : La "source distincte" pourrait être une entité capable de contrôler le Rêve dans son ensemble.

Si la réflexion est poussée encore un pas plus loin, rattachant l'hypothèse au grand mystère de l'apparition des Sylvaris et du Rêve présenté comme nous étant antérieur :

Hypothèse 3.1.1 : La "source distincte" pourrait être une entité capable de contrôler le Cauchemar ET pourrait en être l'origine.
Hypothèse 3.2.1 : La "source distincte" pourrait être une entité capable de contrôler le Rêve dans son ensemble ET pourrait en être l'origine.

A noter que :
Il semblerait que SB désigne parfois les voix au pluriel : possibilité de plusieurs entités conjointes.
SB cherche à confronter cette entité, tout porte à croire qu'elle fore pour cela.
SB a parlé d'énergie draconique, CF ScaBru053 : "Thaumanova"

Hypothèse finale : L'entité potentiellement à l'origine du Cauchemar, ou de tout le Rêve, et capable de contrôler le Cauchemar, ou tout le Rêve, pourrait être un dragon enterré sous l'Arche.

Conséquences hypothétiques :
Son réveil pourrait décupler son influence.
Les Sylvaris du Cauchemar serait potentiellement plus sensibles à son influence, au vu de la nature des actes commis par SB.

Bilan : Si cet axe de réflexion devait se révéler pertinent, c'est bien tout le libre-arbitre sylvari qui risquerait d'être remis en question.
Il n'y a aucun moyen de prévoir les détails : nature du contrôle de l'entité sur l'onirisme ? Délai de résistance d'un esprit Sylvari avant de lui céder tout contrôle ? Potentiellement immédiat.
Suggestion : Le Silence. Nul Silence n'est cependant absolu, le Lien tend à réapparaître si des exercices mentaux réguliers ne sont pas effectués. Une entité capable de contrôler l'onirisme pourrait même être capable de forcer un Silence à céder. Comment pourrions-nous savoir ?

Je suis peut-être alarmiste. Probablement. Je l'espère.
Mais les derniers qui ont désigné les clairvoyants et les perspicaces par "alarmistes" se trouvaient à l'Arche.
Et ils sont à présent en cendres ou contaminés par le miasme.
Avons-nous le luxe de prendre un tel risque ? De croire un danger trop énorme pour être vrai ?
J'ai rarement autant souhaité me tromper. Mais l'inaction n'est pas une option.


A l'évidence, il est possible que nul ne prête grande attention à ces notes. Peut-être serait-ce même la meilleure réaction à avoir. En tous cas, elles existent, libre aux membres du Prieuré d'être amenés à les consulter... Ou à en faire usage.

Revenir vers « Campagne "L'Arche, perdue" »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité