[Cpgn Cauchemar] Les regrets de Filmania

Archives concernant la campagne [Sylv] de mars - avril 2013.

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Filmania
Messages : 163

[Cpgn Cauchemar] Les regrets de Filmania

Messagepar Filmania » 21 Avril 2013, 01:38

Certains réfugiés des cimefroides eurent l'occasion d'être aidée par une Sylvari rouge de peau et d'habits. Elle était serviable, épée et dague à sa ceinture décourageait les bandits. Elle ne refusait jamais d'aider les humains, alliant froidement l'efficacité à la rapidité. Un jour une petite humaine s'adressa a elle en ces termes :

- Pourquoi tu nous aides alors que tu as l'air plus triste que nous ? Il faut dire que la petite ne voyait pas la triste réalité de devoir quitter la terre de ses ancêtres et avait hâte de découvrir de nouveaux horizons.
- ça se voit tant que ça ? Pourtant Filmania ne laissait voir que ses yeux jaunes de sous son chapeau
- On dirait papa quand un des Dolyak est tué par une attaque de loups blancs. Il essait de le cacher mais ça se voit toujours, il se sent responsable
- C'est un peu ça ... Fil aurait aimé que la conversation en reste là, mais lorsqu'on escorte des Dolyak, il n'y a pas grand chose à faire ... à part parler.

La petite attendit en silence quelques cours instants, puis demanda de quoi elle était responsable. Elle insista tant et tant qu'elle fut punie par sa mère d'embêter leur escorte alors que sa gratuité et sa réputation faisait d'elle l'escorte parfaite.

A la nuit tombé, après le soupé pendant que chacun racontait ses déboires avec les draguerres, Filmania s'approcha de la petiote et lui raconta, à l'abri des oreilles indiscrètes :


Tu sais, je suis fort jeune, bien plus que toi, même si on ne dirait pas. J'ai vécu des moments difficiles et ensuite ... Je me suis cru forte d'y avoir échappée ... Mais finalement je ne le suis pas. Après un long soupire elle repris Je me suis trouvé des amis, j'étais très proche d'eux surtout d'un. Il m'apparaissait faible et hésitant alors j'ai essayé d'en faire quelqu'un de fort.

Filmania marqua un silence, cherchant visiblement ses mots. Finalement, c'est moi qui suit faible, au moindre problème ... Je fuis, je suis ici pour ça, pour aider, me donner bonne conscience, mais en réalité, je fuis. J'ai quitté mes amis que je ne reconnais plus, je dis qu'ils m'ont trahis, mais ne fais-je pas pire en venant ici, en les laissant se débrouiller alors qu'ils ont des problèmes ? Et lui qu'est-ce qu'il fait ? Il est toujours là bas à aider tout le monde, à écouter et jamais se plaindre.

Filmania réprima un sanglot, elle ne voulait pas perdre la face devant une gamine. Les apparences sont trompeuses, il faut l'accepter et ne jamais l'oublier. Seuls les actes comptent et il ne faut pas attendre des autres ce que l'ont ne pourrait pas offrir. J'ai attendu du changement, j'ai cru décelé de la faiblesse ... J'ai presque tout cassé.

La petite fille brisa le silence suivant d'une simple parole Pourquoi tu continue de fuir alors ?

Cette parole fit l'effet du coup de fouet dont Filmania avait besoin. Tu as raison, après vous avoir escorté, je vais corriger tout ça.

Filmania cette nuit là s'arracha ses feuilles/cheveux, en énonçant pour chacune le défaut qui devait disparaitre en même temps. La fillette la surpris et elle ne put s'empécher de raconter la discussion et la conclusion aux autres réfugiés à l'arche du lion. Bien sur la parole d'une fillette n'est pas très écouté, mais à qui sait entendre les murmures ...

Revenir vers « Campagne "Rêve et Cauchemar : Troubles" »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité