Page 1 sur 1

[Campagne Cauchemar]Ville de Cathal

Publié : 14 Avril 2013, 15:27
par Cappaeriel
Le guérisseur jeta un oeil inquiet à la pousse assoupie, puis il soupira. Il y avait eu tant de blessés, des graves et des légers, et des morts pour lesquels il n'avait rien pu faire. Il était volontaire : avec les Protecteurs, il avait procédé à l'enterrement des restes des corps mutilés retrouvés au Cercle de Cigüe. Et à présent, il soignait la dernière survivante des prisonniers. Depuis son arrivée, portée par le chevalier Caelan et son ami Alastar, elle ne s'était pas éveillée, et ses signes de vie, bien que stables, restaient faibles. La nuit, sa luminescence ne pulsait pas, elle respirait, il savait, mais si faiblement qu'un oeil non-averti aurait tout aussi bien pu la croire morte.
Elle avait été enterrée, disait-on, par son tortionnaire, et tirée de ce calvaire alors qu'elle se trouvait déjà au seuil de la mort. Les deux autres enterrés les plus récents n'avaient pas eu cette chance. La malheureuse grise à la main inexplicablement tranchée, et le jeune sylvari longiligne avaient été enterrés avec les autres. Mais pour celle-ci, le guérisseur ferait tout son possible. Il la veillait, la nettoyait et lui murmurait dans le rêve, doucement, quand il pouvait il la nourrissait de nectar et de miel et lui donnait à boire. Et ses amis, ses nombreux amis mortifiés, parce qu'elle avait été native de Cathal, lui rendaient visite pour tenter de l'éveiller. Mais souvent, leur chagrin se mêlait à leurs encouragements : la jeune pousse avait eu une jumelle, et le corps de cette jumelle avait été retrouvé, une flèche en travers de la gorge, au beau milieu de la place-forte à présent rasée du Cercle de Cigüe. Personne n'en avait parlé, mais tout le monde savait ce que ça avait voulu dire : l'autre s'était finalement tournée vers le Cauchemar, et avait abandonné sa soeur. Il n'était guère étonnant que la jeune pousse ne parvienne plus à s'éveiller.
Mais le guérisseur n'abandonnerait pas. Chaque jour que la jeune pousse passait, l'espoir l'emplirait, plutôt que le désespoir : un jour de plus en vie, c'était un jour de plus pour récupérer. Peu importait si elle prenait son temps à s'éveiller, il était là pour elle. Et à son éveil, elle verrait à quel point on tenait à elle.

Plus tard, lorsque deux yeux violets croisèrent son regard, il n'y eut ni sursaut, ni surprise : il se contenta de sourire tendrement, de lui offrir une nouvelle cuillère de miel, et de l'encourager à se reposer encore un peu. Puis il commença à écrire, à tous les héros dont il avait gardé les noms, sans cesser, par le Rêve, d'offrir à la jeune pousse blessée des pensées réconfortantes et bienveillantes. Une fois sa lettre écrite, il la tendit à la jeune pousse, qui hocha faiblement du chef, en approbation.


Arracheurs de Cigüe,
Je vous écris pour vous apporter la plus merveilleuse des nouvelles que je puis : Morgwause s'est éveillée. Vous l'avez ramenée du Cercle de Cigüe : à présent, c'est de la mort qu'elle s'est arrachée. A l'heure où je vous ai écrit, elle vient tout juste de rouvrir les yeux. Malgré tout le travail de guérison qu'il nous restera à accomplir, je ne peux exprimer ma joie. Morgwause est une enfant de Cathal, et Cathal la protègera.
Mais sur une note moins réjouissante, héros, je vous invite, sitôt ma protégée de nouveau capable de parler, à venir avec elle discuter de ses malheurs. Je sais qu'elle est encore sous le choc, mais j'ai l'impression, au fond de mon coeur, qu'elle a besoin de se débarasser du fardeau des évènements passés, le plus vite possible. C'est pourquoi je vous enjoins : venez. Et libérez Morgwause, une dernière fois.
Guérisseur Gaétan


HRP : je propose une visite lundi soir. Tous ceux ayant participé à la destruction du Cercle de Cigüe sont les bienvenus -en outre, Nohya pourrait aussi s'y rendre parce que, ayant l'expérience des exactions d'Orvain, elle pourrait avoir de l'empathie pour la blessée. Morgwause sera jouée par Chlo.

Re: [Campagne Cauchemar]Ville de Cathal

Publié : 16 Avril 2013, 15:32
par Cypries
Quatre Sylvaris s'y rendirent donc.
Parmi eux, Cypries passa assez peu de temps avec la rescapée, se sachant bien trop dénué de tact. Il s'occupa plutôt de récolter des renseignements récents auprès des sentinelles de Cathal et de préparer un passage au Cercle de Ciguë en quête d'indices récents. Tout en répétant qu'il n'était dorénavant plus le meneur du groupe et ne prendrait plus d'initiatives organisationnelles.
Mais bon, vu qu'à présent tout le monde l'avait au moins pris une fois pour un con, le fait qu'il se prenne à son tour pour un con n'était sans doute pas si surprenant que cela...