[Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Archives concernant la campagne [Sylv] de mars - avril 2013.

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Cypries » 08 Avril 2013, 17:22

Depuis qu'il ne côtoyait plus Filmania, Cypries ne rentrait presque plus "chez eux". Il n'y avait de toutes façons plus aucune de leurs affaires dans la cosse. Ils n'avaient jamais possédé grand chose. On le voyait plutôt dormir dans un coin du Pavillon de l'Aube - assez étrange pour quelqu'un du Cycle du Jour. Et encore, il ne rentrait au Bosquet que tard la nuit.
Ce sont donc les rumeurs qui lui transmirent le fameux message, des rumeurs propagées par des voisins inquiets. Il obtint une version moins déformée grâce aux Protecteurs. Le fait que les rumeurs allaient plus vite que les Protecteurs le fit sourire.


"AESYL VIVANTE"
"FORGERONNE A OMBRECOEUR"


Cypries sembla marquer un petit instant de réflexion à la mention d'Ombrecoeur. Puis, maussade, préféra rappeler à quel point la désinformation était classique chez le Cauchemar. Dans le Rêve, il émettait toujours son bourdonnement ténu qui le rendait inintéressant à toute personne, mal intentionnée ou non, qui aurait voulu le garder à l'oeil :

$Echec. Trahison. Culpabilité. Abandon.$

La désinformation n'était pas un monopole du Cauchemar.
Il comptait bien se faire oublier, et paraître inintéressant avait si longtemps été un talent naturel pour lui que le maîtriser avait finalement été plutôt simple. La plupart des Sylvaris le croyaient sans doute complètement découragé par le Cauchemar et tout à fait inactif sur ce front. Une illusion qu'il entretenait en continu.
Avatar de l’utilisateur
Cappaeriel
Messages : 1338

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Cappaeriel » 08 Avril 2013, 19:02

Ce ne fut pas un Protecteur qui lui porta le message, mais une simple jeune pousse pressée de faire son travail. La curiosité l'avait un peu titillée, d'autant qu'on murmurait que l'isolement et l'abattement avaient pris Cypries, que tous ses amis étaient partis ailleurs, voire que certains avaient rejoint le Cauchemar... et puis, c'était si triste de le voir errer comme ça, mais personne n'y pouvait rien, non ? La messagère se demandait ce que la lettre pouvait bien contenir, mais elle se contenta de sautiller jusqu'au gardien, le coeur un peu peiné, pour la lui remettre, avec un sourire triste. L'héroïsme n'était pas pour tout le monde, supposa t-elle avant de repartir.

Un petit sceau de sève cachetait la lettre, portant la marque des protecteurs.

"Rapports d'observation des lieux suivants : Val de la Douleur, domaine du Chevalier Ecarlate Aloïsa, et Cercle de Cigüe, domaine du Chevalier d'Asphyxie Orvain.
Activités durant la semaine au niveau du Val de la Douleur, qui semble avoir reçu des visiteurs ou des délégués (au nombre de quatre) d'une autre enclave. Il est notable aussi que le Chevalier ait fait montre d'une absence de quelques jours, avant de revenir, semble t-il, conclure l'affaire avec les délégués. En son absence, le Val semble avoir été gérée par une sylvari, très probablement une de ses écuyères.
Ces visiteurs semblent être repartis en compagnie de deux prisonniers, au terme de leur visite. Nous n'avons pu suffisamment approcher pour confirmer leur identité, mais l'un, plutôt grand, était d'écorce pâle et nanti de longues branches, tandis que l'autre portait une robe de feuilles brunes et rouges. Le groupe est parti vers le Nord -nous avons dû abandonner leur poursuite quand il est devenu clair que nous nous éloignions dangereusement du monde civilisé. Nous espérons, avec des renforts, pouvoir reprendre la piste là où nous l'avons laissée, si nous parvenons à retrouver les traces du groupe. Six personnes ne disparaissent pas si facilement, d'autant plus quand deux traînent les pieds.
Autre information plus grave : les deux jeunes pousses dont vous nous aviez parlé, Cypries. Elles y ont été vues, à plusieurs reprises. L'une, Nohya n'est guère passée que pour de courtes visites, semble t-il, tandis que l'autre semble plutôt, au contraire, demeurer au Val et n'en sortir que rarement. Elle y demeure au moment de la rédaction de ce message. Mais nous devons redoubler de prudence : plusieurs fois déjà, j'ai eu l'impression d'être l'épieur épié. Sans avoir rien pu voir, j'ai la sensation épidermique que nous ne sommes pas les seuls à nous intéresser aux activités du Chevalier Ecarlate.

Concernant le Cercle de Cigüe : le lieu semble étrangement et inhabituellement calme. Très peu de prisonniers -nous n'avons pas revu votre amie. En revanche, ce que nous avons établi, c'est que le Chevalier semble avoir l'habitude d'enterrer ses victimes, pour parfois les laisser mourir dans le sol, parfois les déterrer au bout d'un certain temps. Du reste de ses activités, il n'est nul besoin de parler je pense, les cris qui s'échappent régulièrement de ses quartiers sont assez évocateurs. On l'a vu, avec son écuyer, amener deux pousses jumelles au lieu de ses enterrements, et forcer une à enfoncer l'autre sous terre, vivante. Les habitants de la ville du Nord protègent les leurs, ceci dit, et il ne semble pas avoir eu d'arrivage récent d'écorce fraîche chez Orvain, grâce au Rêve. Mais le sort du peu de prisonniers non-morts ou convertis qu'il lui reste demeure horrible. Quelle que soit l'issue de votre affaire, Cypries, les Protecteurs agiront contre ce monstre. S'il vous est des idées pour le faire sortir de sa place-forte, nous vous enjoignons de les partager. Il semble avoir réduit le nombre de patrouilles dans la zone, et envoie des éclaireurs en groupes plus épars, qu'il ne nous est pas toujours possible de suivre. Nous espérons simplement n'avoir encore jamais été repérés, mais c'est plus qu'incertain.
Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Cypries » 08 Avril 2013, 20:39

Cypries remercia la jeune pousse d'un maigre sourire teinté d'amertume. Puis chiffonna la missive, sans l'ouvrir, et la glissa dans un repli de son écorce, l'air d'y accorder autant d'attention qu'à un mouchoir usagé. Puis il partit à travers le portail vers l'Arche du Lion, marmonnant quelque chose à propos du besoin d'une boisson forte.

$Abandon. Échec. Solitude. Faiblesse.$

Pauvre Sylvari au bois craquant et fatigué...

Arrivé à l'Arche du Lion, Cypries se perdit dans la foule, vérifia que nul ne le suivait, et se retira dans une grotte isolée qui, plusieurs mois auparavant, était le repère de son grand frère humain qu'il adorait.

Une fois seul, il récupéra la missive. Vérifia que son cachet était intouché. Vérifia que son odeur était normale. L'ouvrit. La lut. La relut. Une fois sue par cœur, il la réduisit en cendres entre ses doigts, par une brève incandescence bleutée.
Ses yeux reflétèrent la flamme, brillants d'une détermination pourtant parfaitement absente lorsqu'il était au Bosquet, juste avant. Il souriait.

Puis il récupéra deux autres lettres dans ses poches végétales, les lut, les réduisit en cendres à leur tour.
Rédigea trois messages. Les colla avec sa propre sève.

Presque tout était en place.

Bientôt... Bientôt.


$le Rêve résonnait d'une volonté puissante, aussi lourde, droite et anguleuse qu'un engin de siège Charr. Y apparaissaient les visages de nombreuses personnes impliquées dans le plan, d'une grande toile d'araignée emmêlée qui s'ordonnait petit à petit, de pièces trouvant chacune leur place...$
Mais il n'y avait personne pour l'entendre...

Cypries n'éprouvait qu'un seul genre de plaisir : celui d'accomplir son devoir de son mieux, avec justice, bienveillance et intransigeance.
Il s'était rarement senti aussi bien.
Mahëda
Messages : 100

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Mahëda » 08 Avril 2013, 23:16

Les Protecteurs ont vu une sylvari ressemblant goutte pour goutte à Nohya rentrer dans la maison du Bosquet.

Elle était assise en silence perdue dans ses pensée et ses souvenirs, un brin mélancolique mais son regard vif, brûlant de détermination, de résolution, un air mature sur le visage, endurcit.

Attendant patiemment.
Mahëda
Messages : 100

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Mahëda » 11 Avril 2013, 03:39

[Une plaque d'écorce recouvre maintenant la "tombe" de Merric. Sur cette plaque est gravée son visage, si réel que l'on comprend que cela a été fait par magie, un hommage, un appel à ne pas oublier.]
Aëlyse
Messages : 202

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Aëlyse » 12 Avril 2013, 11:29

Siffrith rentrait désormais très peu au chenil de Danador, l'appréhension de revoir la syvlari rose venir le "récompenser" le hantait. Il s'était fortement pris d'amitié pour Nohya et d'admiration pour Cypries, bien que Svyllia lui faisait encore un peu peur.
Il dormait souvent au cercle de l'Aube avec sa fidèle Shosha, chienne sylvestre qui est autant amicale que joueuse et apportait régulièrement un panier de fruits frais à Nohya. Il espérait au fond de lui que l'opération de Cypries s'était bien passée et se faisait beaucoup de mauvaise sève.
Le fait de ressembler pas mal à l'un des portraits de Cauchemardeux que Nohya avait fait n'arrangeait pas ses complexes en tout cas...
Même si il se sentait plus en confiance avec ses amis, il continuait à fuir le regard des inconnus.

Pendant ce temps, une sylvari-fongique, blanche comme la neige, recouverte de champignons rouges de part en part et dotée de deux grands yeux ronds rouges intriguant arriva au Bosquet, armée d'une ombrelle végétale qu'elle ne quitta pas.
Avatar de l’utilisateur
Cypries
GM à la retraite
Messages : 3235

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Cypries » 12 Avril 2013, 13:08

Quelque part sur le sol du Pavillon de l'Aube, un Sylvari dort en vrac à même le sol.
A ses côtés repose un bouclier de Veilleur sacrément abimé, et son armure d'écorce ne vaut guère mieux, bien qu'elle commence déjà à repousser.
En plein milieu de l'avant de son torse, un pansement végétal. Un autre sur son épaule droite, qui semble couvrir un gros creux, avec une plante grimpante qui lui maintient tout le bras immobilisé.
Il a sinon l'air serein, avec ses feuilles-cheveux bleutées et sa respiration tranquille.

Il parait qu'il est rentré la veille, après une action de type coup de poing contre le Cercle de Ciguë. Accompagné de quatre Protecteurs, d'une Sylvari blanche du nom de Caelan, d'un Sylvari sombre du nom d'Astval, et de son éternel "petit" frère Cael, qui portait leur captif, Orvain, le Chevalier d'Asphyxie, ancien maître du Cercle de Ciguë.
Une main crispée sur la blessure sur son torse, mais un sourire calme aux lèvres. Il parait qu'il nourrissait certaines inquiétudes, mais dans le Rêve, sa sensation de sérénité était largement prédominante, typique de celui qui retrouve enfin son chez-lui après de longs efforts pour le protéger, à la mesure de ses moyens. Il parait également que son état d'esprit faible et vaincu, de ces derniers jours, n'était qu'un leurre destiné à couvrir la mission du matin, et qu'il était à présent à nouveau égal, dans le Rêve, au Sylvari que tout le monde connaissait : jovial et doux.

Il parait qu'il a pris la peine de déposer, poliment, le prisonnier au fin fond des Jardins de la Belladone. Qu'un guérisseur du Cycle de l'Aube assure avoir soigné une blessure de flèche relativement profonde dans son torse, et un trou conséquent dans son épaule droite. Puis qu'il aurait participé à une réunion de fin de mission avec ses compagnons d'armes. Il aurait finalement cédé à l'épuisement, une fois arrivé à ses limites, et se serait endormi sur place sans se poser plus de question, dans la quiétude du foyer de l'Aube.
Il est sans doute parti pour dormir un bout de temps... Du sommeil du juste. Dans le Rêve, on peut le sentir teinté, même endormi, de la sobre mais solide satisfaction du devoir accompli au mieux.

On raconte qu'il s'est fait accidentellement rouler dessus par un charr-tank, mais c'est sans doute exagéré.
Les Protecteurs ont une vision plus précise des faits, grâce à ceux d'entre eux qui ont participé à l'offensive...
(autre sujet complet en rédaction)
Avatar de l’utilisateur
Kata Keranu
Messages : 879

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Kata Keranu » 12 Avril 2013, 13:39

Plus tard dans la journée après que Cypries se soit finalement effondré dans le foyer de l'Aube, un ancien pensionnaire y est revenu. Duraïg, en pleine santé, couvert de traces de poudre, son fusil accroché dans le dos, est venu avec une couverture de fibres tressées et l'a étendue sur le Sylvari convalescent. Les mentors pourraient aussi dire qu'il avait l'air infiniment plus serein dans le Rêve, plus posé, plus calme. On dit qu'il se roula un bâtonnet d'herbes étranges et l'aurait allumé en libérant une petite flamme de son fusil, avant de s'appuyer contre la paroi du foyer de l'Aube et de veiller le gardien endormi, tirant de longue bouffées d'une fumée bleutée aux arômes étranges mais apaisants. Il semble décidé à rester là jusqu'au réveil du blessé, dormant par tranches de quelques minutes, silencieux, assis en tailleur, son fusil si étrange en travers des genoux. A ceux qui le questionnent, il fera signe de parler moins fort et répondra qu'il s'assure simplement de commencer à rembourser sa dette.
Kata Keranu : Sylvapunk guérisseuse et forgeronne à dévoreurs

Digg Ecorchenuées : Non-Asura pédagogue, alchimiste, nécromancien et paternaliste

Komissar - Kha Skoù : Acrobate bagarreuse qui aime l'alcool.
Aëlyse
Messages : 202

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Aëlyse » 12 Avril 2013, 13:47

Dans l'après-midi, Siffrith trouva donc Duraïg en train de veiller Cypries. Il regarda la scène, à la fois soulagé et inquiet. Trop impressionné par le sylvari jaune, il n'osa pas poser les nombreuses questions qui le taraudaient. Il regarda Duraïg avec un air timide et se contenta de lui laisser le panier de fruits, en en gardant toutefois précieusement quelques uns dans de grandes feuilles. Siffrith respira malgré lui la fumée bleutée apaisante et eut bien vite la tête qui tourne. Il s'éloigna en titubant un peu, voulant voir Nohya.
Mahëda
Messages : 100

Re: [Campagne Cauchemar]Au Bosquet

Messagepar Mahëda » 12 Avril 2013, 15:51

Nohya avait veillée de lui sur Cypries le laissant dormir, se reposer et lui ayant apporté des fruits et de l'eau fraîche.
Elle vit Duraïg arriver et les laissa tout les deux pour se consacrer à ses leçons auprès des Mentors, légèrement plus joyeuse et rassurée de les revoir, le montrant dans le Rêve.
Elle vit Siffrith arriver et l'invita à la rejoindre pour suivre les préceptes et les enseignements du cycle de l'Aube, indiquant à Duraïg qu'elle était la si on avait besoin d'elle.
Elle avait envie de savoir ce qu'il c'était passé et pourquoi ils étaient dans cet état mais elle chassa ses questions, écoutant avec attention, assise à coté de la jeune pousse timide et hésitante.

Une seule question transparaissait dans le Rêve avec inquiétude, Nohya n'arrivant pas à la contenir: $ Ou sont les autres ? Ou est Svyllia ? $

Revenir vers « Campagne "Rêve et Cauchemar : Troubles" »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités