Son Jardin

Récits libres, RP ou RP-fictif, origine des personnages...

Modérateur : Fondateur

Avatar de l’utilisateur
Artyphiss
Messages : 551

Son Jardin

Messagepar Artyphiss » 12 Septembre 2015, 03:40

Il marchait longtemps, posant son regard azurin moucheté de poussières brillantes sur les plantes de son jardin, ses sœurs silencieuses qui s'écartaient pour le laisser passer. Elles miroitaient, elles aussi, des reflets de l'aurore, des filins d'or des araignées fileuses et des diamants en perles d'une rosée matinale. Il posait ses pas dans des flaques de lumières, que la canopée ne pouvait retenir, ses mains effleurant à peine les jolies fleurs. Elles étaient ses amies, ses enfants, à qui il avait insufflé la vie, qu'il avait voulu voir s'ouvrir. Les bourgeons éclos pleinement ou à demi, poussaient malgré la roche qui bloquait leur racines, s'entraidant pour monter, passant aux travers des ruines qui servaient de structure au jardin. Au lieu de ralentir leur course devant un obstacle, les plantes d'Artyphiss s'en servaient pour s'accrocher, comme tuteur pour continuer de grandir, de s'épanouir. La vie trouvait toujours son chemin à ceux qui cherchaient la lumière.

Etait-ce là son Rêve ? Il lui semblait se souvenir, le toucher du bout du doigt, dans ses instants de quiétude étrange, alors que tous les bruits s'éveillaient autour, que les sons de toutes les créatures montaient depuis les cachettes, que les couleurs en tâches aquarelle glissaient sur l'orbe de ses yeux, et que la terre respirait lourdement son souffle frais et humide d'odeurs organiques. Arty repensait à Madrai, celle qui lui avait appris à regarder sans voir, à observer et à comprendre en se liant avec ce tout. Le jardinier avait passé la nuit à parcourir le sud de Caledon, visitant chaque arbres, chaque plantes, vérifiant que tout rentrait dans l'ordre. Puis, depuis son jardin caché, il regardait maintenant le Soleil couler en rayons dans leur petite vallée. Il était enfant de l'Aube, éphémère Eveil, et nul spectacle ne pouvait égaler celui ci.

" Tu chasses la lumière à l'horizon, voilà pourquoi tu es Explorateur. "

L'astre, déjà, embrassait sa nuque d'une chaleur diffuse quand il referma ses yeux et se laissa enfin plonger dans un lourd sommeil.
Seiz Hinn : Sylvari des bois.
Artyphiss : Dandy raffiné, professeur et explorateur, poète à ses heures perdues.
Illùvahtar : Sylvagolem.
Inti : Graveur rêveur.
Jahrëth : Artiste façonneur.
Magda des Saules : Sorcière des bruyères.
Naäp : asura de placard.

Revenir vers « Histoires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités